pâtes, riz, légumes et plats végétariens

Mercredi 18 mai 2011 3 18 /05 /Mai /2011 09:23

  huevos rancheros 011

 

    J'adore les petits déjeuners salés, pour moi c'est le luxe ultime. En fait ce que j'aime surtout c'est de pouvoir changer des céréales et des tartines. Le top aussi c'est de pouvoir se faire des petits déj salés quand c'est pas le moment du petit déj. Et puis ça aide les colopathes comme moi parce que les haricots noirs et la sauce pimentée à jeun c'est un peu hard.

 

    Je n'ai jamais mangé de huevos rancheros dans un restaurant mexicain. J'en ai toujours rêvé mais je suis souvent tombée sur des restos qui le servaient pas le soir, un peu comme les pubs anglais qui ne servent pas de all day breakfast et dont on se demande l'intérêt. Dommage. Donc je n'ai pas pour prétention de vous servir les "vrais". D'ailleurs si vous cherchez les vrais "oeufs à la cowboy" sur le net vous n'êtes pas sortis de l'auberge puisqu'aucune recette n'est pareille. J'ai fait ce qui me plaisait à moi et ma foi c'était plutôt agréable à regarder je trouve et super bon.

 

    J'ai pris de risques en expérimentant cette sauce jalapeño maison. J'ai voulu reproduire une sauce verte aux piments jalapeño que j'avais mangée dans un fast food mexicain à l'aéroport de Denver. C'était le petit déj spécial du chef. Il faut dire aussi que depuis que j'ai découvert le Tabasco vert j'ai du mal à m'en passer avec les oeufs au plat. Et comme ici on trouve les piments qui le composent partout je me suis dit qu'il était temps que j'essaie. Quand j'en ai parlé autour de moi on m'a dit que ce que j'avais dû manger était une sauce à base de tomatillos (tomates vertes mexicaines) et pas une sauce aux piments parce que ce serait trop fort. En cherchant sur le net j'ai pas trouvé l'ombre d'une sauce jalapeño dans les huevos rancheros. Oui mais quand on a une obsession culinaire en tête vous savez vous, blogueurs et blogueuses, comment ça fait. Non seulement c'était pas fort, mais en plus c'est super bon. J'ai mis que très peu d'huile d'olive mais on la sent beaucoup et elle apporte un côté crémeux que j'ai adoré. A défaut de piments jalapeño vous pouvez essayer de bidouiller un truc avec des piments doux marocains. Je me suis contentée d'une sauce tomate sans piquant parce que je me suis dit que mon intestin allait déjà assez souffrir. Libre à vous d'y rajouter du piment fort. Si vous êtes détraqué de l'intestin le Smecta avant le repas sera le bienvenu.

 

    Le truc qui va être difficile à trouver en France ce sont les refried beans, ces haricots noirs en purée grossière que j'adore. Le nom fait peur la 1ère fois mais les haricots sont juste réchauffés dans un peu de matière grasse après avoir été écrasés, pas de trace de friture. Ceux qu'on trouve en boîte ici sont super bons mais vous pouvez faire votre propre purée en écrasant des haricots rouges et en rajoutant ce que vous voulez selon vos goûts. Pas de cheddar? La cantal fera très bien l'affaire.

 

Picnik collage

 

Ingrédients pour 2 personnes:

 

- 4 tortillas de maïs

- 1 boîte de refried beans

- 1 boîte de tomates concassées

- 9 piments jalapeño

- 2 oeufs

- 1 avocat

- 2 gousses d'ail

- 1 c. à soupe de ketchup

- 3 c. à soupe de vinaigre balsamique

- 3 c. à soupe de sucre

- huile d'olive

- coriandre fraîche

- sel, poivre

- jus de citron vert (facultatif)

- cheddar râpé (facultatif)

 

Copy of huevos rancheros 014

 

Déroulement:

 

    Mettre les tomates dans une casserole avec une gousse d'ail écrasée, une cuillerée à soupe de vinaigre balsamique, du sel et du poivre. Faire réduire à feu très doux pendant environ 15 minutes. Réservez au chaud.

 

    Pendant ce temps, se munir de gants et enlever les parties blanches et les pépins des piments, les couper en morceaux et les mettre au micro-ondes 2 minutes. Saler et passer au mixeur. Remettre au micro-ondes et cuire 7 minutes. Passer à nouveau au mixeur avec la gousse d'ail restante écrasée, 2 cuillerée à soupe d'huile d'olive, 4 cuillerée à soupe d'eau, 4 branches de coriandre, le reste de vinaigre balsamique et le reste de sucre. Mixer longuement et rectifier l'assaisonnement.

 

    Éplucher l'avocat, le couper en tranches et l'arroser de jus de citron. Ciseler un peu de coriandre pour la décoration. Réserver.

 

    Dans des assiettes disposer 2 tortillas en les faisant se chevaucher légèrement. Étaler dessus les refried beans en laissant un bon centimètre sur le bord. Mettre au micro-ondes 2 ou 3 minutes. Pendant ce temps lancer la cuisson des oeufs au plat dans une poêle anti-adhésive. Disposer les oeufs sur les tortillas. Mettre une bonne bande de sauce tomate au milieu et la recouvrir de sauce au piment. Saupoudrer de coriandre. Disposer les lamelles d'avocat sur le côté de l'assiette, perpendiculairement à la sauce et servir sans attendre avec du cheddar râpé à part.

 

huevos rancheros 018

Par Stef de Fla - Publié dans : pâtes, riz, légumes et plats végétariens
Ecrire un commentaire - Voir les 22 commentaires
Dimanche 8 mai 2011 7 08 /05 /Mai /2011 03:50

Copy-of-tofu-015.jpg

 

    Le tofu et moi au départ on est pas copain. Mais à force d'en voir sur des blogs j'ai eu envie d'essayer nouveau. J'avais cru comprendre qu'il suffisait de le faire mariner pour qu'il adopte le goût de la marinade. J'en ai d'abord fait mariner dans de la sauce soja avant de le jeter dans une soupe mais c'était sans savoir que le goût se dissipait dans le bouillon. Crotte. Je sais pas comment l'idée de le paner m'est venue mais j'en suis très contente. Oh je n'ai rien inventé du tout mais pour ceux qui comme moi sont réticents c'est un très bon moyen d'apprécier le tofu. Certes c'est un peu naze de mettre une sauce de poisson dans un truc qui sert à remplacer la viande mais c'est un début. Quant au pak choï j'adore le faire cuire dans de la sauce aux huîtres et du sucre. A défaut de cette sauce qu'il faut aller acheter en épicerie asiatique (comme le pak choï et la pâte mae ploy d'ailleurs, zut), vous pouvez utiliser de la sauce soja. A défaut de Mae Ploy vous pouvez utiliser de la pâte de curry rouge mais en plus petite dose. Perso je vois pas la différence, les ingrédients sont les mêmes à part qu'ils ne sont pas dans le même ordre. J'ai juste l'impression que c'est un peu moins pimenté.

 

tofu-001.jpg

 

Ingrédients pour 3 personnes:

 

- 1 paquet de tofu traditionnel

- 6 pak choï

- 2 c. à soupe de pâte Mae Ploy

- 5 c. à soupe de sauce aux huîtres

- 2 c. à soupe de sauce poisson

- 3 c. à soupe de jus de citron

- 1 grosse c. à soupe de sucre

- 1 oeuf

- graines de sésame doré (de préférence)

- chapelure

- huile d'olive

 

Déroulement:

 

    Couper le tofu en 2 dans la longueur puis découper 6 rectangles de la taille de tranches de poisson pané. Dans un petit bol, mélanger la pâte Mae ploy, le jus de citron, 3 cuillerées de sauce d'huître et la sauce poisson. Avec les doigts, recouvrir le tofu de cette sauce sur toutes les faces. Laisser mariner 1 heure.

 

    Enlever grossièrement la marinade du tofu avec les doigts ou plein de papier absorbant. Battre l'oeuf en omelette dans une assiette creuse. Mettre de la chapelure et des graines de sésame dans une autre assiette. Passer d'abord le tofu dans l'oeuf battu puis dans la chapelure. Bien l'enrober puis réserver.

 

    Couper les pak choï en 4 dans la longueur et bien les laver. Égoutter et sécher avec du papier absorbant. Faire bouillir le reste de sauce aux huîtres dans une poêle avec le sucre et y jeter les pak choï. Faire cuire en remuant régulièrement jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de liquide. Le pak choï va d'abord caraméliser, puis rendre pas mal d'eau au contact du sel de la sauce et puis la sauce va devenir à nouveau sirupeuse.

 

    Parallèlement faire chauffer de l'huile d'olive dans une poêle et y faire colorer le tofu des 2 côtés quelques minutes. Servir avec le pak choï caramélisé et du riz nature ou accompagné de sauce soja.

 

Copy of tofu 013

 

Edit du 11 mai:

 

    Euh ... j'ai honte. Dans cet article je vous parle de la pâte Mae Ploy, euh ben en fait c'est juste une marque. Je viens de m'en rendre compte en découvrant du lait de coco de cette marque planqué dans ma nouvelle cuisine d'Ali Baba. Le truc que j'ai utilisé qui ressemblait étrangement à de la pâte de curry et bien c'était de la pâte de curry panang, c'est écrit en tout petit sur le pot. Ce curry est  fait à partir de piments rouges séchés alors que le curry rouge est fait à partir de piments frais. J'ai cru comprendre qu'on faisait frire cette pâte et qu'on rajoutait juste un tout petit peu de lait de coco pour empêcher qu'elle ne brûle, alors qu'avec le curry rouge on fait bouillir la pâte dans le lait de coco. Voilà j'ai l'air toujours aussi bête mais un peu moins ignorante.

Par Stef de Fla - Publié dans : pâtes, riz, légumes et plats végétariens
Ecrire un commentaire - Voir les 17 commentaires
Mardi 8 mars 2011 2 08 /03 /Mars /2011 17:56

  pates cèpes 005

 

    Non, non, je n'ai pas abandonné mon blog. C'est juste que j'ai un déménagement à prévoir pour un autre continent donc je suis un peu débordée. Je risque de publier un peu moins. Je tiens à rassurer mes lecteurs, je continuerai à alimenter mon blog une fois à Spokane, Washington. La qualité de la nourriture là-bas laisse à désirer mais il y a des prototypes à essayer.

 

    Revenons aux champignons. Dans mon placard j'ai trouvé des bolets séchés et un peu périmés sur les bords. Eux et moi c'est pas le grand amour à cause de mon intestin délicat donc j'ai décidé de les essayer mixés. Mon bidon n'a guère apprécié mais moi j'ai tout de même apprécié le goût. En plus ça fait un sauce épaisse c'est génial.

 

Ingrédients pour 2 personnes:

 

- pantacce ou n'importe quelles pâtes 

- 40 g de cèpes séchés

- 250 g de filet de poulet

- 1 verre de vin blanc

- ail

- persil

- quelques gouttes de jus de citron

- 1 c. à café de sauce yakitori

- sel, poivre

 

Déroulement:

 

    Faire mariner le poulet coupé en petits morceaux dans le jus de citron et la sauce yakitori pendant une heure.

 

    Hacher très finement les cèpes au hachoir. Passer au tamis pour éliminer les petits cailloux éventuels si comme moi vous avez acheté des champignons de mauvaises qualité.

 

    Faire chauffer un peu d'huile ou de beurre dans une poêle. Y faire colorer rapidement les morceaux de poulet épongés. Réserver.

 

    Déglacer la poêle avec le vin blanc. Ajouter les pâtes et une louche d'eau chaude. Ajouter la poudre de cèpes, l'ail, sel et poivre. Mélanger et faire cuire jusqu'à évaporation du liquide. Rajouter une louche d'eau chaude à chaque fois. En fin de cuisson rajouter le poulet et laisser cuire quelques minutes. Rectifier l'assaisonnement en sel, saupoudrer de persil et servir.

 

pates cèpes 011

Par Stef de Fla - Publié dans : pâtes, riz, légumes et plats végétariens
Ecrire un commentaire - Voir les 24 commentaires
Mercredi 2 février 2011 3 02 /02 /Fév /2011 07:49

  ridotto orge 004

 

    J'avoue n'avoir jamais testé l'agneau et la menthe. J'ai tenté cet été les petits pois avec cette herbe et j'ai bien aimé donc je me suis lancée. L'autre nouveauté pour moi c'était l'orge perlé. Le colopathe est censé bien la tolérer. Elle (ce truc est féminin même s'il devient virile en version perlée ou mondée) est riche en fibres solubles (qui n'irritent pas le colon) et en protéines et possède un indice glycémique bas, ce qui en fait l'alliée des régimes. Au final mon intestin n'a pas bien supporté, mais je ne sais pas si c'est dû à l'orge, au parmesan ou à la peau des petits pois. Par contre j'ai bien aimé le goût. Si j'utilise du fond de veau c'est que je ne supporte plus les cubes de bouillon. Même les cubes bio contiennent du glutamate et me laissent pendant des heures avec une soif insatiable et un mauvais goût dans la bouche et je trouve ça insupportable.

 

Ingrédients pour 2 personnes:

 

- 140 g d'orge perlé

- 120 g de petits pois dégelés

 - 250 g d'agneau

- 1 verre de vin blanc

- 1 gousse d'ail écrasée

- 2 c. à café de fond de veau

- menthe (ici surgelée)

- 2 bonnes noix de beurre

- 2 c. à soupe de crème de soja ou de crème fraîche

- 1 c. à soupe de parmesan

 - sel, poivre

 

Copie de ridotto orge 023 

Déroulement:

 

    Faire tremper l'orge dans de l'eau froide pendant 15 minutes puis égoutter.

 

    Faire chauffer un peu de beurre dans une poêle et y faire dorer l'agneau coupé en petits cubes. Réserver dans une assiette.

 

   Remettre un peu de beurre dans la poêle et y faire revenir l'orge. Ajouter le vin blanc et laisser évaporer. Ajouter alors une louche d'eau bouillante, l'ail, le fond de veau et le poivre et laisser évaporer le liquide. Rajouter l'eau louche par louche. Cuire environ 15 minutes et ajouter les petits pois. Cuire 20 minutes et ajouter la viande réservée. Rectifier l'assaisonnement en sel. Cuire 5 minutes avec la dernière louche de bouillon.

 

    Quand le liquide est évaporé, ajouter le parmesan, la crème fraîche, une bonne noix de beurre et de la menthe et mélanger. Réserver 5 minutes et servir saupoudré d'un peu plus de menthe.

 

Copie de ridotto orge 019 

 

Bon à savoir:

 

    Le glutamate de sodium, ce truc reconnu dangereux pour le cerveau, favorisant la maladie d'Alzheimer et la destruction des neurones (ingéré en forte dose par la femme enceinte il peut notamment entraîner des retards mentaux chez l'enfant), peut revêtir différentes formes. La plupart du temps il figure sur les emballages des produits du commerce. Il est fort intéressant pour les industriels car il est peu coûteux et permet d'augmenter le goût d'aliments pas terribles (genre soupes ou surimi). Je ne peux estimer les dégâts sur mon cerveau après ingestion mais je sais que j'en consomme quand j'ai une soif inexpliquée. Les effets secondaires varient suivant les sujets et sont innombrables, vous pouvez avoir des nausées, des céphalées, de l'irritabilité...

 

    Il est couramment utilisé dans la cuisine asiatique donc ne vous étonnez pas si vous crevez de soif et si vous avez mal au crâne en rentrant du resto. J'ai longtemps cru que Kikomman nous mentait en ne l'indiquant pas sur les paquets mais il est obtenu de manière naturelle par fermentation du soja. Voilà pourquoi ils ne l'indiquent pas sur les emballages car il n'est pas rajouté, mais il vaut mieux limiter votre consommation de sauce soja car une sauce soja sans glutamate ça n'existe pas. Il figure évidemment dans les cubes de bouillon qui ne pourraient exister sans exhausteur de goût. Vous le retrouvez sous l'appellation "extrait de levure" ou "épices" même dans les cubes bio (par exemple Knorr ou Rapunzel pour ne citer qu'eux). Et si vous regardez l'étiquette de plus près, vous remarquez avec horreur que l'astérisque  qui indique que le produit est d'origine biologique n'apparaît pas à côté de ces termes obscurs. Donc cette chose peut être produite de manière naturelle mais aussi avec des produits contenant des OGM. Bon appétit!

Par Stef de Fla - Publié dans : pâtes, riz, légumes et plats végétariens
Ecrire un commentaire - Voir les 17 commentaires
Vendredi 21 janvier 2011 5 21 /01 /Jan /2011 22:52

rosti morue 007

 

    Avant pour moi la morue c'était synonyme d'échec. J'avais tenté plusieurs fois et j'avais obtenu un truc fadasse au possible. Et puis le fait de s'y prendre 12 heures à l'avance et d'avoir à y mettre les doigts pour éliminer les arrêtes il faut reconnaître que ça fait moyennement rêver. Mais un jour, dans une émission culinaire un peu débile, j'ai vu un chef qui disait qu'on avait tendance à trop dessaler les poissons et je me suis dit qu'il fallait que j'essaie à nouveau. J'ai pensé que je pouvais réduire le dessalage à quelques heures et ne pas saler la préparation, un peu comme je fais avec le haddock (que je ne dessale pas du tout). J'ai commencé par une brandade vite faite et, satisfaite du résultat, j'ai décidé de me lancer dans des röstis car j'en avais une violente envie. Maintenant  vous faites comme vous voulez: soit vous faites partie de ceux qui dessalent la morue pendant au moins douze heures et qui aiment un poisson fadasse dans lequel ils ont besoin de rajouter du sel, soit vous accepter de la faire à peine tremper et vous conservez ainsi son sel et son goût par la même occasion.

 

rosti morue 004 

Ingrédients pour 2 personnes:

 

- 400 g de pommes de terre épluchées

- 200 g de morue

- lait de vache (ou lait végétal)

- huile d'olive

- ail

- persil

- poivre

 

Déroulement:

 

    Couper la morue en gros morceaux. La laver longuement pour enlever le sel en surface et la mettre tremper dans une grande quantité d'eau froide pendant 1 heure. Au bout de ce temps, l'égoutter, la rincer et la remettre tremper dans de l'eau froide pendant une heure. Égoutter.

 

   Mettre la morue dans une casserole avec du lait, à peine de quoi la couvrir. Porter à petits frémissements et faire cuire doucement cinq minutes. Égoutter et mettre sur du papier absorbant. L'effilocher avec les doigts pour pouvoir éliminer les arrêtes éventuelles. Mettre dans le bol d'un mixeur avec une bonne cuillerée d'huile, du persil et de l'ail écrasé. Réduire en purée.

 

    Râper les pommes de terre à la main ou au robot. Les mettre dans un saladier avec la morue et mélanger intimement avec les doigts. Les non colopathes pourront rajouter de l'oignon émincé.

 

    Faire chauffer de l'huile dans une poêle et y mettre la mélange en petits tas. Faire colorer de chaque côté en retournant souvent. Rajouter de l'huile au besoin. Procéder en plusieurs fois et maintenir les premières galettes au chaud au four. Mettre quelques instants sur du papier absorbant et servir avec une salade ou une sauce au yaourt et aux herbes.

 

rosti morue 006

Par Stef de Fla - Publié dans : pâtes, riz, légumes et plats végétariens
Ecrire un commentaire - Voir les 23 commentaires

Discutons

badge.php

Profil

  • Stef de Fla
  • On déconne pas avec la bouffe
  • Femme
  • gourmande
  • Gourmande d'origine creusoise et nordiste d'adoption pendant 10 ans, je vis désormais à SPOKANE, état de Washington, dans le nord-ouest américain.

Présentation

Recherche

Liens

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés