750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 décembre 2020 3 23 /12 /décembre /2020 18:05

 

 

   Eh oui, je suis toujours vivante et je mange toujours autant. C'est juste que vu que j'ai passé ma vie à bosser sur l'ordi ces derniers mois et j'ai moyennement envie d'aggraver mon mal de dos et de bras en publiant. Mais on déconne pas avec la bûche.

 

   Je suis une fille compliquée. J'adore la pâtisserie mais je refuse de dépenser une fortune en matériel. Pourtant l'an dernier je me suis fait offrir un Bamix pour pouvoir enfin faire un glaçage miroir sans bulles. Il y a un an, j'ai aussi découvert que je pouvais faire un flocage avec le compresseur à air de mon mari sans avoir à dépenser 200$ pour acheter un pistolet à peinture ou une bombe à 40$ à usuge unique. L'année précédente, je me suis enfin offert un vrai moule gouttière pour faire des bûches, après avoir passé presque toute ma vie à faire des moules en carton ou utiliser des tuyaux en PVC. Mais cette année, j'ai envie de rien de tout ça. Je trouve que les bûches faites dans un moule goutière avec flocage ou glaçage brillant sont toutes pareilles. Et plus je passe d'années aux USA, plus j'ai envie d'une bonne vieille bûche roulée toute simple.

 

   Bon elle n'a pas été aussi simple que ça en fait. J'ai pris mon temps pour faire des grosses boules pour le streusel. J'ai aussi pris mon temps pour tenter des grands sapins en chocolat que je voulais tout plats le long de la bûche, mais la température trop froide de ma cuisine et ma nullité légendaire pour tabler le chocolat m'ont vite fait abandonner. J'ai ensuite passé un temps fou pour faire des sapins en chocolat avec feuillantine dedans - je vous raconte pas la galère pour faire des étoiles avec des morceaux dans le chocolat - pour me rendre compte que, de toute façon, ils ne passeraient pas dans mon plat à bûche. Pfff. J'ai fini par chercher dans une boîte pour trouver des vieilles plumes en chocolat de l'an dernier. Le chocolat a blanchi et je trouve ce côté rustique du plus bel effet. J'avoue avoir aussi pris mon temps pour enfoncer chaque morceau de streusel dans ma mousse de café, mais ce ne fut pas trop difficile. Le plus dur étant de nettoyer les côtés du plat à la fin.

 

   Le gâteau roulé s'est passé sans trop d'encombres. Ma dacquoise s'est un peu craquée au roulage, sûrement pas assez cuite, mais comme souvent ça ne s'est pas connu par la suite. Et puis j'avoue encore ma fénéantise ici, il s'agit d'une vulgaire adaptation de mon entremets noisette café qui est très populaire sur le blog. Même pas honte, c'est tellement bon! Contre toute attente, ce n'est pas si galère que ça à couper. Il y a quelques billes de streusel qui tombent mais il en reste davantage dessus. C'est aussi plus facile le lendemain je trouve et le streusel n'est même pas ramolli. Donc à faire la veille de préférence.

 

 

Ingrédients:

 

Gâteau aux noisettes:

   
- 5 blancs d'oeufs
- 160 g de sucre glace
- 130 g de noisettes en poudre
- 50 g de sucre
- 75 g de farine

 

Streusel:

 

- 125 g de beurre

- 125 g de cassonade

- 185 g de noisettes en poudre

- 125 g de farine

- sel

- sucre glace

 

Mousse au café:

 

- 4 jaunes d'oeufs

- 90 g de sucre

- 25 cl de lait

- 1 c. à soupe de maïzena

- 20 cl de crème

- 4 c. à soupe de café soluble

- 1.5 feuilles de gélatine

 

 

Déroulement:

 

Mousse au café:

 

  Faire ramollir la gélatine dans un saladier d'eau froide pendant 10 minutes.  Faire chauffer la lait avec le café. Blanchir rapidement les jaunes avec le sucre. Ajouter la maïzena et mélanger. Verser le lait chaud dessus et mélanger. Reverser dans la casserole et faire cuire à feu doux en remuant sans cesse, jusqu'à ce que la crème épaississe. Attendre quelques minutes et ajouter la gélatine. Bien mélanger et laisser refroidir à température ambiante au dessus d'un saladier d'eau froide et en remuant de temps en temps.

 

  Quand la crème au café est tiède, monter la crème liquide en chantilly. L'ajouter délicatement à la crème au café à l'aide d'une spatule ou d'un fouet. Laisser prendre au frigo entre 1 heure et 1h30.

 

 

Dacquoise aux noisettes:

 

  Préchauffer le four à 160°C. Huiler un plat à bûche ou une plaque du four et poser dessus une feuille de papier sulfurisé. Passer le sucre glace et la farine au tamis. Ajouter les noisettes et mélanger. Battre les blancs d'oeufs en neige. Quand le fouet commence à laisser des marques, ajouter le sucre et fouetter encore jusqu'à obtenir un bec d'oiseau un peu ferme. Avec une spatule ou un fouet, mélanger délicatement les blancs avec les ingrédients secs. Étaler sur le papier sulfurisé et enfourner pendant environ 15 minutes, le gâteau doit être doré et doit rebondir quand on presse dessus avec le doigt.

 

    Mettre un torchon propre dans de l'eau et l'essorer. Poser le gâteau avec le papier sur le plan de travail. Poser une autre feuille de papier sulfurisé dessus et retourner le gâteau avec une plaque Poser le torchon mouillé dessus et retourner la plaque à nouveau (le torchon est désormais dessous). Rouler le gâteau en s'aidant du manche d'une cuillère en bois ou d'un autre cylindre fin. Le garder roulé pendant 15 minutes pour qu'il s'habitue à sa forme puis le redérouler. Mettre le torchon dessus pour éviter qu'il dessèche et laisser tiédir.

 

   Quand le gâteau est froid mais pas trop (il peut devenir cassant), enlever le papier sulfurisé du dessus. Etaler la mousse au café qui doit avoir pris et être ferme à ce stade. Rouler la bûche en la serrant le plus possible en s'aidant du papier sulfurisé du dessous et la déposer dans son plat de service au frigo avec la soudure sur le côté. S'aider du papier sulfurisé pour la maintenir ferme. Après une heure, la tourner pour qu'elle redevienne plus ronde et moins affaissée et la poser définitivement avec la soudure dessous. Enlever le papier cuisson. Etaler le reste de mousse de manière uniforme sur le dessus de la bûche. Laisser au frigo pendant une heure.

 

Streusel:

 

   Mettre les noisettes, la farine, le sucre roux et une pincée de sel dans un saladier et mélanger. Ajouter le beurre pas trop mou coupé en morceaux. Mélanger avec les doigts pour obtenir une sorte de pâte grossièrement sablée qui ressemble à celle d'un crumble. Prendre son temps pour faire des morceaux assez gros et réguliers. La répartir assez serrée sur une feuille de papier sulfurisé posée sur une plaque. Enfourner à 150°C pendant environ 25 minutes. Bien surveiller car les bords peuvent brûler. Laisser refroidir.

 

  Peu avant le service, répartir le streusel morceau par morceau sur la bûche, en privilégiant les gros morceaux pour le dessus et les plus petits pour le côté. Saupoudrer de sucre glace après avoir protégé le plat avec du papier. Nettoyer les côtés du plat et remettre au frigo 30 minutes pour coller un peu le steusel. Servir.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

sagweste 24/12/2020 09:11

Je te fais un gros bisous et te souhaite un joyeux Noël. Je pense toujours à toi.
Steph (sagweste)

Macaronette 23/12/2020 20:28

Elle est superbe et donne très envie
De très bonnes fêtes

Présentation

  • : On déconne pas avec la bouffe
  • : Ma frustration est grande au pays de la malbouffe mais il en faut plus pour m'empêcher de faire des pâtisseries gourmandes et des recettes exotiques élaborées avec les ingrédients locaux.
  • Contact

Profil

  • Stef de Fla
  • Gourmande d'origine creusoise et nordiste d'adoption pendant 10 ans, je vis désormais à SPOKANE, état de Washington, dans le nord-ouest américain.
  • Gourmande d'origine creusoise et nordiste d'adoption pendant 10 ans, je vis désormais à SPOKANE, état de Washington, dans le nord-ouest américain.

Suivez-moi

badge.php

Recherche