tartes et gâteaux

Mardi 18 janvier 2011 2 18 /01 /Jan /2011 06:24

galettes coco pandan 015   

    Pour la première fois de ma vie j'ai acheté de la pâte feuilletée chez un boulanger. J'en ai eu pour plus de 5 euros les 600 g mais ça valait le coup. Cependant je projette toujours de me jeter cette année dans la pâte feuilletée inversée. J'ai fini par accepter la quantité de beurre astronomique que celle-ci requiert parce que je suis perfectionniste et que je cherche toujours à réaliser la galette à la forme et à la texture parfaite. Mais ce jour-là je n'avais pas le temps de me lancer dans l'aventure. J'ai pu constater avec joie que même dans mon mini-four la pâte pouvait lever sur les côtés. Regardez-moi ça:

 

Picnik collage

 

    Sinon le résultat est délicieux même si ça suinte le beurre.

 

Copie de galettes coco pandan 010 

Ingrédients pour une galette de 26 cm

 

- 550 à 600 g de pâte feuilletée inversée

- 250 g de myrtilles sauvages

- 125 g de noix de coco râpée

- 175 g de sucre + 2 c. à soupe

- 50 g de beurre ramolli

- 2 oeufs et 1 jaune

- 1 c. à soupe de farine

- arôme pandan

 

Picnik collage 2   

Déroulement:

 

    Mettre les myrtilles dans un saladier avec 2 cuillers à soupe de sucre et les chauffer au micro-ondes sans les cuire. Mettre dans une passoire et laisser dégorger au dessus d'un saladier le temps de préparer le reste.

 

    Mélanger le beurre avec 125 g de sucre. Ajouter les oeufs et fouetter. Ajouter la noix de coco, la farine et l'extrait de pandan et fouetter à nouveau pour bien mélanger.

 

    Étaler la pâte feuilletée en 2 disques de 26 cm. Déposer la crème à la noix de coco sur un des deux en laissant 2 cm sur les bords.  Poser les myrtilles dessus. Au pinceau (ou avec les doigts) humidifier les bords de la pâte avec un peu d'eau. Glisser une fève dans la garniture puis fermer la galette avec le 2ème disque de pâte. Souder les 2 abaisses en appuyant avec les doigts. Chiqueter la pâte: avec un couteau, pratiquer de légères incisions de l'extérieur vers l'intérieur de la galette, environ tous les 2 cm.

    Préchauffer le four à 240°. Délayer le jaune d'oeuf dans un peu d'eau et avec un pinceau en badigeonner le dessus de la galette en évitant les bords. Mettre au congélateur 15 minutes (ou au frigo 30 mn). Ce temps écoulé, rebadigeonner la galette. Avec un cure-dent faire un trou au milieu de la galette pour laisser s'échapper l'air pendant la cuisson. Se servir de ce trou comme point de départ à une rosace ou autres motifs dessinés avec la pointe d'un couteau. Enfourner la galette 5 mn (ou 10 si vous avez un mini-four) puis baisser la température à 180° (ou 200° si mini-four) et laisser cuire 45 mn à 1 heure. Baisser la température si la galette dore trop.

    Pendant la cuisson de la galette préparer le sirop. Faire chauffer 50 g d'eau avec les 50 g de sucre restants et laisser refroidir. Au pinceau étaler ce sirop sur la galette juste sortie du four. Déguster tiède.

 

Copie de galettes coco pandan 013 

Bon à savoir

 

    Si vous réchauffez la galette le glaçage va se ternir. Il vous suffit de repasser un coup de pinceau à la sortie du four. Si vous devez la préparer à l'avance attendez de la réchauffer pour la glacer.

Par Stef de Fla - Publié dans : tartes et gâteaux
Ecrire un commentaire - Voir les 26 commentaires
Samedi 15 janvier 2011 6 15 /01 /Jan /2011 00:49

cheesecake snickers 003 

     En théorie je suis au régime, d'où un manque d'inspiration et une lenteur dans les publications ces derniers temps. En effet j'ai commencé à m'empiffrer bien avant les fêtes et j'ai atteint le point de non retour. Sauf que quand on est gourmande comme moi, quand on vous commande des gâteaux pour un anniversaire et qu'on a du Philadelphia qui s'ennuie dans le frigo depuis des semaines et qui attend une excuse pour qu'on l'utilise, on ne peut pas refuser.

 

    Il s'avère aussi que de faire un gros cheesecake calorique pour beaucoup de monde c'est le plan minceur: il en reste moins à manger les jours suivants que quand on est 3 ou 4. Et tant qu'à manger un truc lourd autant ne pas faire les choses à moitié au point où on en est. J'étais restée sur un échec de cheesecake au chocolat blanc avec du fromage trop pâteux et j'avais aussi envie de tenter mon mélange fétiche (chocolat, cacahuète et caramel) donc j'ai décidé de les réunir. En plus un seul cheesecake, aussi calorique soit-il, vaut mieux pour la ligne que 2 cheesecakes, non? Honnêtement j'en ai mangé qu'un petit morceau mais mon intestin susceptible de colopathe n'a rien trouvé à redire. Par contre si vous êtes une de ces chochottes qui pensent que rajouter des bananes et une sauce caramel à un cheesecake nature c'est déjà le comble de la décadence alors ce cheesecake n'est pas pour vous.

  

    Je n'ai pas pu faire moi-même de photo de coupe, d'où les couleurs différentes de la dernière photo qui a été prise par une amie. Sachez sans transition aucune que je ne boycotte pas la galette, je compte bien vous en proposer une ou deux avant la fin du mois.

  

cheesecake snickers 017

 

Ingrédients pour un moule à charnière de 25 cm:

 

Base:

 

- 230 g de galettes bretonnes

- 125 g de beurre

- 70 g de cacahuètes

 

Préparation au fromage:

 

- 900 g de Philadelphia

- 250 g de chocolat blanc

- 3 oeufs

 

Marbrures au goût snickers:

 

- 170 g de chocolat au lait à pâtisser (1 tablette)

- 170 g confit de lait ou autre sauce caramel

- 150 de beurre de cacahuète

 

Nougatine aux cacahuètes:

 

- 50 g de cacahuètes natures

- 75 g de sucre

  

Picnik collage 2 

Déroulement:

 

Base:

 

    La veille, faire griller toutes les cacahuètes (y compris celles du décor) à sec à feu moyen dans une poêle jusqu'à coloration uniforme (30 mn pour moi). Laisser refroidir.

 

    Faire fondre le beurre à feu doux et laisser tiédir. Pendant ce temps, réduire 70 g de cacahuètes en poudre au robot. Ajouter les biscuits et réduire aussi en poudre. Ajouter le beurre refroidi (mais toujours liquide) et mixer à nouveau. Sortir le fromage du frigo et de l'emballage et le mettre dans une jatte après avoir vidé son eau.

 

    Huiler le fond du moule (pour faire adhérer le papier) et le recouvrir de papier sulfurisé (il évite que du beurre ne s'échappe du moule à la cuisson). Beurrer le cercle et refermer la charnière (avec le papier sulfurisé qui dépasse). Ne pas négliger de graisser le moule si vous ne souhaitez pas voir votre croûte s'affaisser et se déformer. 

 

    Préchauffer le four à 180°. Déposer au fond du moule les biscuits beurrés et tasser en faisant remonter la pâte sur les côtés. Pour cette étape fastidieuse et salissante, un verre à Nutella ou tout autre verre bien droit s'avère très utile car il permet de ne pas avoir les doigts qui baignent dans le gras et surtout d'obtenir un croûte régulière. Faire cuire pendant 15 minutes et laisser tiédir.

 

Préparation au fromage:

 

    Faire fondre le chocolat blanc au bain-marie. Assouplir le fromage à la cuillère en bois (à ce stade le fouet risque de résister). Puis ajouter le chocolat fondu et mélanger vivement. Ajouter les oeufs un à un et mélanger entre chaque. Vous obtenez une garniture épaisse.

 

Marbrures au goût snickers:

 

    Faire fondre le chocolat au lait avec 4 c. à soupe d'eau. Bien mélanger. Faire tiédir pour les liquéfier la confiture de lait et le beurre de cacahuètes. Réserver entre le tiers et la moitié de tous ces ingrédients pour le dessus du gâteau.

 

    Sur la base biscuitée, déposer une fine couche de mélange au fromage puis ensuite alterner les couches de sauces et le mélange au fromage et finir par celui-ci. Lisser la surface.

 

Cuisson:

 

    Attention, les conseils qui suivent fonctionnent très bien avec mon mini-four et sa porte qui ferme mal. Je décline toute responsabilité pour l'éventuel échec d'une cuisson dans un vrai four de grand.

 

    Cuire le cheesecake dans un four préchauffé à 180° pendant environ 40 - 45 minutes, jusqu'à ce que le gâteau soit pris (et très légèrement gonflé) sur les côtés et encore tremblotant au milieu. Au début le cheesecake est ferme et la garniture met environ 30 minutes à se liquéfier. Personnellement je ne sors pas le gâteau pour vérifier sa consistance mais je secoue légèrement mon four régulièrement. Je reconnais que c'est plus difficile avec un four encastré.... Lorsque le degré de tremblotage idéal semble atteint, arrêter le four et laisser le cheesecake dedans pendant environ 20 minutes, puis entre-ouvrir la porte pour laisser s'échapper la buée et laisser le cheesecake refroidir complètement dans le four, pour éviter qu'il ne se craquelle sur le dessus. Une fois refroidi, le mettre au frigo pour au moins 12 heures.

 

Décor et nougatine:

 

    Faire fondre à nouveau le reste de chocolat. Liquéfier le confit de lait et le beurre de cacahuète au micro-ondes. Alterner les cuillerées de chaque sur le dessus de chesecake et faire des marbrures avec un cure-dent ou un couteau. Remettre au frigo.

 

    Hacher grossièrement au couteau le reste de cacahuètes. Mettre le sucre dans une une casserole avec un peu d'eau et faire cuire sans remuer jusqu'à l'obtention d'un caramel. Ajouter les cacahuètes hachées et étaler rapidement en un disque sur une feuille de papier sulfurisé. Laisser prendre puis casser en morceaux. Mettre sur le gâteau au moment de servir.

 

Copie (2) de cheesecake snickers

Par Stef de Fla - Publié dans : tartes et gâteaux
Ecrire un commentaire - Voir les 38 commentaires
Vendredi 31 décembre 2010 5 31 /12 /Déc /2010 19:18

  buche 009

   

    J'ai eu l'idée absurde de vous promettre une bûche avant le nouvel an. Je sais il est tard, je suis à la bourre. Le 2ème hic c'est que la seule bûche que j'ai faite ne m'a pas donné satisfaction niveau goût. Elle n'est pas vilaine et se tient bien mais je l'ai trouvé écoeurante. Voilà pourquoi vous n'aurez que les photos. Vu que les bûches pyramides ne courent pas la blogosphère je me suis dit que ça pouvait vous donner des idées pour l'an prochain ou pour demain si certains parmi vous ont un repas de fête de prévu. Le moule en carton rend bien des services et s'avère très économique. Si vous le faites grand vous pouvez nourrir un grand nombre de personnes. Le seul problème reste de trouver un plat à bûche assez large. Je ne vous propose que mon plus petit, spécial mini-four, le plus grand n'étant plus très présentable après des années de bons et loyaux services.

 

Picnik collage

 

    Ma bûche écoeurante à ne pas faire se composait d'un biscuit au chocolat blanc et aux éclats de speculoos sans aucun intérêt: on ne sent pas le goût du chocolat blanc (prévisible) ni celui des speculoos. J'ai rajouté une mousse aux framboises et une au citron kaffir. Ça manquait d'une couche de biscuit supplémentaire dessous. La tenue était tout à fait correcte par contre, comme le montre cette photo:

 

buche noel 009

 

    J'ai tenté de faire une cage en caramel moulée dans mon moule en carton. Elle s'est cassé la figure mais j'ai pu récupérer les bouts de caramel et les coller sur mon glaçage brillant (recette 750g que je vous recommande). Même le lendemain un peu liquéfié ça reste joli.

  buche noel 031

   

    J'avais fait une bûche cet été (ben quoi?) avec un biscuit pistache, une mousse de framboises, une mousse de speculoos avec morceaux d'abricots et un croustillant praliné. Très bon au goût mais cassage de gueule assuré sans biscuit entre le croustillant et la mousse, c'est pour cette raison (et pour la mocheté des photos indigne du temps et des efforts consentis à faire ce truc) que je ne vous avais pas livré la recette.

 

bûche 002

 

bûche 012

Par Stef de Fla - Publié dans : tartes et gâteaux
Ecrire un commentaire - Voir les 24 commentaires
Mercredi 15 décembre 2010 3 15 /12 /Déc /2010 15:08

  Copie de flan noisettes potimarron 006

 

    J'avoue que lorsque j'ai vu le thème retenu par Clémence pour le dernier KKVKVK je n'ai pas sauté de joie. C'est vrai que comme elle nous le dit le flan peut revêtir diverses formes mais quand j'ai vu un concours sur ce thème j'ai tout de suite pensé au flan pâtissier. J'en vois souvent sur les blogs et je me demande comment certaines personnes peuvent fantasmer dessus et essayer de reproduire celui de leur pâtisserie fétiche. C'est simple je n'en ai jamais acheté. Quand on aime le caramel et le chocolat qui coulent, le flan ça vend pas du rêve. Seulement c'est là que ça devient intéressant en fait. On appelle ça un défi. Finalement pas mal du tout le thème du concours de Clémence auquel je participe évidemment:

 

 

    J'ai pris la base du flan Erynien qui circule beaucoup sur le net. Comme c'est le premier que je teste je ne pourrais pas vous dire s'il y a mieux ou pas. Pour plus de fun j'ai fait une croûte à cheesecake avec des galettes bretonnes et de la noisette: un vrai délice. En plus d'être bonne cette croûte a un avantage par rapport à la pâte brisée ou feuilletée: elle se ramollit moins vite. Je vous conseille de manger le flan le surlendemain, il n'en sera que meilleur.

 

flan 011

 

Ingrédients pour un moule à charnière de 26 cm:

 

Base:

 

- 250 g de galettes bretonnes ou autres biscuits

- 140 g de beurre

- 80 g de noisettes

 

Flan:

 

- 1 l. de lait de noisette

- 3 oeufs

- 160 g de sucre

- 100 g de maïzena

 

Garniture:

 

- 500 g de purée de potimarron

- 350 g de crème de marron

- 100 g de chocolat noir

- 100 g de sucre

- un peu d'eau

- 2 c. à soupe de vanille liquide

 

flan noisettes potimarron 013

 

Déroulement:

 

Base:

 

    Faire fondre le beurre à feu doux. Réserver. Mixer les noisettes au robot multifonction et ajouter les biscuits. Mixer à nouveau jusqu'à l'obtention d'une poudre assez fine. Ajouter le beurre fondu et mixer. Beurrer soigneusement le moule. Déposer les biscuits en miettes au fond et s'aider d'un verre droit pour tasser et faire remonter la pâte sur les bords du moule de manière régulière. Mettre au frigo.

 

Garniture:

 

    Mettre le sucre dans une casserole avec la purée de potimarron et l'extrait de vanille. Faire cuire environ 5 minutes en remuant souvent et arrêter la cuisson quand le potimarron a fini de rendre son jus au contact du sucre. La purée n'a pas besoin d'être séche, le but est d'éviter qu'il y ait le légume d'un côté et du jus de l'autre. Laisser refroidir.

 

    Faire fondre le chocolat au micro-ondes avec un peu d'eau. Bien mélanger. Ajouter la crème de marron et mélanger à nouveau. Laisser refroidir le temps de préparer la crème.

 

Flan:

 

    Mélanger les oeufs et la maïzena au fouet électrique. Ajouter 125 ml de lait de noisette et fouetter à nouveau.

 

    Verser le reste de lait dans une casserole avec le sucre et porter à ébullition. Verser alors ce lait bouillant sur la préparation aux oeufs tout en fouettant. Reverser le tout dans la casserole. Remettre à feu doux sans cesser de remuer à la cuillére en bois et arrêter au 1er bouillon. La crème doit épaissir.

 

    Verser la moitié du flan au fond du moule. Garder une cuillère à soupe de purée de potimarron pour le décor et verser le reste sur le flan. Arroser du tiers du mélange au chocolat. Verser dessus le reste de flan et enfourner à 180°C-200°C pour 40 ou 50 minutes selon votre four. Laisser refroidir et mettre au frigo plusieurs heures.

 

Décor:

 

    Faire chauffer le reste de chocolat et de crème de marron. Verser sur le flan et étaler de manière régulière. Avec un cuillère ou un pistolet à douille, déposer des petites gouttes de purée de potimarron sur le chocolat. A l'aide d'un couteau, quadriller la surface en changeant de sens à chaque rayure. Remettre au frigo 30 minutes avant de servir.

   

Picnik collage

Par Stef de Fla - Publié dans : tartes et gâteaux
Ecrire un commentaire - Voir les 36 commentaires
Samedi 27 novembre 2010 6 27 /11 /Nov /2010 09:46

  cake potimarron 028

 

    Oh je sais ce que vous pensez, c'est un simple cake. Oui mais pour moi c'est une victoire, la fin de la traversée du désert, la fin de la malédiction du cake loupé, "clapi" comme on dit chez moi. Il m'a quand même fallu 4 essais avant de réussir un cake au potimarron. J'avais perdu tout espoir jusqu'à ce que je repense à cette recette de cake aux bananes et au chocolat extrait du livre "Délices au chocolat" aux éditions Gründ (livre avec plein de desserts anglo-saxons caloriques qui dégoulinent de chocolat partout et que je vous recommande) que je n'avais pas faite depuis des années et que je n'avais jamais loupée. J'ai supprimé les marbrures de chocolat et j'ai remplacé les bananes par le potimarron et zou. Le résultat est goûteux et moelleux à souhait, et bien plus orange qui pète que sur les photos prises un jour de temps gris comme on en a tout le temps en ce moment. Et puis l'alliance du potimarron et de la fève tonka c'est juste du pur bonheur.

 

Copie de cake potimarron 005

 

Ingrédients:

 

- 250 g de farine levante

- 250 g de purée de potimarron bien sèche et farineuse

- 175 g de sucre

- 150 g de beurre ramolli

 - 3 oeufs

- 1/2 c. à café de levure

- 1 grosse fève tonka râpée

    Picnik collage 

Déroulement:

 

    Préchauffer le four à 180°C. Graisser et fariner un moule à cake de 1l.

 

   Dans une jatte, fouetter le beurre ramolli avec le sucre. Ajouter les oeufs, la purée de potimarron et la fève tonka et mélanger. Tamiser la farine et la levure et les ajouter à la préparation. Battre jusqu'à l'obtention d'un mélange homogène.

 

    Verser dans le moule et cuire de 1h à 1h30 (pour les mini-fours). Laisser refroidir grossièrement avant de démouler.

   cake potimarron 017

Par Stef de Fla - Publié dans : tartes et gâteaux
Ecrire un commentaire - Voir les 29 commentaires

Discutons

badge.php

Profil

  • Stef de Fla
  • On déconne pas avec la bouffe
  • Femme
  • gourmande
  • Gourmande d'origine creusoise et nordiste d'adoption pendant 10 ans, je vis désormais à SPOKANE, état de Washington, dans le nord-ouest américain.

Présentation

Liens

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés