Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 17:13

    Copy of clam chowder cactus 016 

     Mais qu'est-ce qu'il faut pas inventer pour attirer des visiteurs sur son pauvre blog à l'abandon! Non sérieux j'ai pas eu de bol. Après mes deux boulots, j'ai eu un court moment de répit et là boom, opération chirurgicale. Et puis là j'entre dans la déprime saisonnière de la blogueuse française exilée en Amérique qui voit des gariguettes et des légumes primeurs partout sur les blogs et qui sait qu'ils n'arriveront jamais à Spokane. Donc voyez-vous j'ai le droit de me venger en vous mettant du cactus sous le nez. La soupe de clam, j'adore ça, mais j'allais quand même pas vous mettre une recette classique comme on en trouve des milliers sur le net non plus. C'est que je me prends pas pour de la crotte, je vais pas vous livrer du banal.

 

    Le cactus en question est communément appelé nopale et il est très courant au Mexique et dans certains états du sud des Etats-Unis. En gros sachez que c'est le cactus qui donne les figues de barbarie (prickly pears en anglais), que je n'ai personnellement jamais goûtées. On n'en trouve pas dans tous les supermarchés à Spokane mais il y en a toujours à Winco qui a la plus grande sélection de produits mexicains et de fruits et légumes exotiques. D'après Wikipédia, ce figuier de barbarie pousse très bien dans le sud de la France et dans les pays méditerrannéens. Qui sait il va peut-être devenir à la mode plus vite que le chou kale? L'engin peut faire peur au départ mais on se pique moins en le manipulant qu'en ramassant des châtaignes ou des baies de génévrier. Moi j'ai préféré m'armer de gants pour gratter les épines avec un couteau mais je ne crois pas que ce soit nécessaire si on tient ces feuilles correctement. On ne trouve pas des tonnes de recettes sur le net. Je crois que le première que j'ai vue était sur le blog Homesick Texan, THE blog de cuisine tex-mex, celui qui vous apprendra le plus de choses sur la cuisine traditionnelle américaine. J'ai pris peur en voyant le jus gluant qui a coulé quand j'ai émincé mes nopales. Donc pour éviter d'avoir l'effet gluant des gombos, j'ai décidé de les faire cuire séparément à l'eau, histoire de ne pas prendre de risque. Le goût rappelle le haricot vert, un peu comme les gombos, avec une petite pointe d'acidité à l'endroit où se trouvaient les épines. Il ne s'agit pas de révélation gustative mais ça change et c'est pas difficile à préparer.

 

   Dans une foire j'ai découvert qu'on pouvait faire de la soupe de clams (des palourdes en fait) avec des clams en boîtes. Si, si, même que c'est un chef qui a fait la démonstration sous mes yeux. Je pensais qu'en habitant loin de la mer je n'aurais jamais la chance de faire moi-même ce classique de la cuisine américaine. J'ai été étonnée du résultat. En plus c'est même pas cher. Ce jour-là ma façon de préparer la soupe a complètement changé. Le chef a expliqué qu'il fallait toujours faire suer les légumes dans la poêle avant de les mettre cuire à l'eau pour qu'ils libèrent toute leur saveur et parfument le bouillon. Moi je m'étais toujours démandé pourquoi on faisait revenir des légumes au beurre ou à l'huile avant de les noyer dans l'eau. Je trouvais que ça cassait sérieusement le côté diététique de la soupe. Ne zappez pas cette étape. J'avoue sans aucune honte ne pas faire un vrai roux, je me contente d'incorporer la farine dans du lait froid, et ça marche très bien. Il y a un peu de petits grumeaux avant cuisson mais une fois dans la soupe il n'y a plus rien du tout. Donc c'est un plat équilibré et diététique en plus d'être fabuleux au goût. En France vous pouvez peut-être remplacer les clams par du thon en boîte ou des moules ou palourdes fraîches. Sachez que j'ai testé la version végétarienne avec du tofu fumé et ça marche très bien aussi. Les quantités de légumes restent approximatives, tout dépend de leur taille. Moi j'aime bien avoir la même quantité de chaque, c'est plus joli et plus goûteux aussi.

 

clam chowder cactus 003

Ingrédients pour 4 personnes:

 

- 2 boîtes de clams ou davantage

- 4 ou 5 carottes

- 2 gros poireaux

- 3 petites pommes de terre

- 4 ou 5 branches de céleri

- 2 raquettes de nopal

- 50 cl de lait

- 1/2 tasse de farine

- 1/2 verre de vin blanc

- 3 gousses d'ail

- huile d'olive

- branches de thym frais

- feuilles de laurier

- poivre

- persil ciselé

 

Déroulement:

 

  Enlever les piquants des raquettes de cactus en grattant au couteau à rebrousse-poil. Attention tout de même à ne pas déchirer toute la feuille. Couper en lanières. Faire cuire à l'eau jusqu'à ce que les nopales soient tendres, plus ou moins 10 minutes. Egoutter et rincer vite fait sous l'eau froide.

 

      Eplucher tous les autres légumes et les couper en petits dès.

 

      Mettre chauffer une cuillérée d'huile d'olive dans une grande poêle. Cuire l'oignon à feu moyen jusqu'à ce qu'il soit doré, en remuant souvent. Ajouter alors le céleri, les poireaux et les carottes. Baisser le feu et faire suer 5 à 10 minutes. Déglacer la poêle au vin blanc ou alors à l'eau si comme moi vous avez une poêle en fonte (il suffira de rajouter le vin dans le bouillon).

 

     Transférer ces légumes dans une cocotte et ajouter les pommes de terre, l'ail et les aromates. Ne pas saler. Verser le jus des boîtes de clams et couvrir d'eau. Cuire à feu doux environ 30 minutes, jusqu'à ce que les pommes de terre soient cuites. Il ne doit pas y avoir trop d'eau dans la casserole pour obtenir une soupe bien épaisse et onctueuse.

 

    Verser le lait dans une casserole puis verser la farine en pluie en mélangeant au fouet. Porter à ébullition en remuant constamment. Faire cuire 2 minutes pour obtenir une sauce épaisse.

 

     Verser la sauce dans la cocotte en remuant. Faire chauffer tout doucement jusqu'à ce que la sauce soit bien incorporée. Ne pas faire bouillir, cela liquéfie parfois la sauce.

 

      Ajouter le cactus et les clams et faire chauffer tout doucement. Servir avec du persil ciselé pour faire beau.

 

Copy of clam chowder cactus 031

Cactus clam chowder

 

   It's unbelievable what you have to come up with to attract visitors to you poor abandoned blog ! More seriously I haven't been very lucky lately. After having two jobs I had a short break and then boom, surgery. And now I'm entering this spring blues of the exiled French blogger in America who sees gariguettes and early vegetables everywhere on blogs and who knows they will never reach Spokane. So you see I have the right to take my revenge by putting Mexican cactus right under your nose. I just love clam chowder, but I wasn't gonna offer you a classical recipe as you can find thousands of them online. You know I fancy myself too much to give you something too common.

 
That cactus we're talking about goes under the name of nopale and it is very common in Mexico and some southern states of the USA. To make things short it's the cactus that gives prickly pears - that I have never tried. You won't find it in every supermarket in Spokane but it's always at Winco which has the largest selection of Mexican products and exotic fruits and vegetables. According to Wikipedia this cactus can adapt pretty well to the climate of the south of France and mediterranean countries. Who knows maybe it will become fashionable in France way faster than kale? That thing can seem a bit daunting at first but handling it is not as prickly and painful as collecting chestnuts or juniper berries. I chose to use gloves to scrape the spines with a knife but I don't think it is necessary if you hold these paddles correctly. There are tons of recipes on the web. I think the first one I saw was on the Homesick Texan, THE blog for Tex-Mex cuisine, also the one that will teach you the most about traditional American cooking. I got scared when I saw the slimy juice coming out of my sliced nopales. So to avoid the slimy effect of okra, I decided to cook them separately, just to play it safe. They taste like green beans, a little like okra with a little acidity around the spines. The taste wasn't a revelation for me but they are just different and not difficult to prepare.

   
In a fair I discovered that you could make clam chowder with tinned clams. Yep, and a real chef proved it right in front of me. I thought that living far from the sea would never give me the chance to make this American cuisine classic from scratch. I was nicely surprised with the result. In addition it is quite cheap. That day the way I prepare soup completely changed. The chef explained that you always need to sweat the vegetables in the pan before boiling them so that they release their full flavor and give a lot of taste to the broth. I had always wondered the point of cooking vegetables in butter or oil before drowning them in water. I thought it seriously destroyed the dietary side of the soup. Do not overlook this step. I confess without any shame that I don't make a real roux, I just stir flour in cold milk, and it works very well. There are a few small lumps before cooking but once the sauce is mixed in the soup there is nothing left. So here you have a perfectly balanced and healthy meal that also happens to taste fabulous. In France you may replace the clams by canned tuna or fresh mussels or clams. Note that I tested the vegetarian version with smoked tofu and it works very well too. The proportions of vegetables are approximate, depending on their size. I like to have the same amount of each, it is prettier and tastier too.


Copy of clam chowder cactus 023  

 

Ingredients for 4 people:

- 2 cans of clams or more
- 4 or 5 carrots
- 2 large leeks
- 3 small potatoes
- 4 or 5 stalks of celery
- 2 nopale paddles
- 50 cl milk
- 1/2 cup flour
- 1/2 glass of white wine
- 3 cloves of garlic
- olive oil
- sprigs of fresh thyme
- bay leaves
- pepper
- chopped parsley

Directions:

   
Remove the spines of the nopale paddles with a knife by scraping against the grain. Be careful though not to tear the entire surface of the paddle. Cut into strips. Cook in boiling water until the nopales are tender, roughly 10 minutes. Drain and rinse quickly under cold water .

    
Peel all the other vegetables and cut into small cubes.

   Heat
a tablespoon of olive oil in a large skillet. Cook the onion over medium heat until browned, stirring often. Then add the celery, leeks and carrots. Sauté 5-10 minutes. Deglaze the pan with white wine or water if, like me, you have a cast iron skillet (the wine will be added in the broth) .

   
Transfer the vegetables in a pot and add the potatoes, garlic and seasoning. Do not add salt. Pour the juice from the canned clams and cover with water. Simmer for about 30 minutes, until the potatoes are cooked. There shouldn't be too much water left in the pan to obtain a nice thick creamy soup.

   
Pour the milk into a saucepan and sprinkle the flour stirring with a whisk. Bring to a boil, stirring constantly. Cook for 2 minutes until the sauce is thick.

 
Pour the sauce into the pot while stirring. Heat gently until the sauce is well incorporated. Do not boil, it sometimes liquefies the sauce.

   
Add nopale and clams and heat gently. Sprinkle with chopped parsley.

 

Copy of clam chowder cactus 017

Partager cet article

Repost 0
Publié par Stef de Fla - dans soupes
commenter cet article

commentaires

domi 29/05/2014 18:44


Une cuisine étrange venue d'ailleurs et qui si frotte si pique pour que je " clam " ma douleur de ne pouvoir y goûter

Le monde de Fifite 14/05/2014 00:11


tu es la reine de la cretion.

Helene DELIZIOSO 12/05/2014 11:07


Je ne suis pas certaine d'avoir envie de manger mon cactus... ben il est plutôt joli dans mon salon... mais en tout cas c'est recette très sympa qui m'a rappelé mon récent voyage dans l'ouest
américain...

Macaronette 20/04/2014 22:59


Ah ça du côté de Paris je suis pas prête d'en voir du cactus ! Mais j'ai eu plaisir à découvrir la façon dont tu l'as préparé. Reste que je serais curieuse d'en voir le jus gluant en sortir et
surtout d'y goûter... peut-être un jour dans le sud de la France... tu as peut-être lancé une nouvelle mode par ici :o)
bises

Boljo 09/04/2014 13:21


La clam chowder avec les clams en boite ça je faisais, d'ailleurs je ne sais pas si on peut en trouver en France des boites de clams. Par contre je n'ai pas tenté avec le cactus, faut dire que ça
ne poussait pas tellement à SPM quant à Toulouse, faut voir. Et si tu la sers dans des pains, le fameux chowder, tu devrais atteindre au nirvana et tant pis pour les garriguettes. Je connais bien
cette frustration de l'exilée mais je sais aussi que mise à part cette saleté d'opération, tu sais trouver d'autres compensations. Biz amicales, Boljo

Samar 09/04/2014 01:17


ahh j'adore the clam chowder j'ai eu la chance d'e nmanger a San Francisco en plein air dans du pain rond mmmm un bon souvenir parcontre au cactus jamais va alloir que je teste


grosse bise

cuisinetcigares.com 08/04/2014 23:48


Ah ben ouais tu t'es bien vengée à me mettre ce cactus tout épineux sous le nez, après que je t'ai mis mes mini poivrons verts sous le tien !!! cela dit, tu en trouves aux States... donc moi tu
m'en voudras pas trop hein !! 


Le cactus de barbarie se plait bien dans le sud de la France, oui je confirme, çà pousse même comme une mauvaise herbe en Corse :)


Venons en au KKVKVK : çà se passe ici : http://www.cuisinetcigares.com/2014/03/le-nouveau-theme-du-kkvkvk-vous-allez-tomber-dans-les-pommes.html


Le thème c'est les pommes sous toutes ses formes, bon si çà t'inspire pas trop, ... eh bien faudra que çà t'inspire ! voilà ! lol ! 


Ohh jai pas peur pour toi, t'es débordante d'imagination ;-)


Tu as jusqu'au 30 avril ! cool non ?!! 


Bises, à bientôt, j'espère ... 


Sandy 

Ciorane la pauvresse 02/04/2014 22:07


Tu n'as peut-être pas les garriguette et les primeurs en bottes (il n'y en a pas non plus sur mon blog) mais l'imagination ne te manque pas à voir cette nouvelle recette improbable et hyper
dépaysante vue de France.


La soupe de clams, je l'ai croisée dans un polar qui se passsait, je crois, dans les très chics Hamptons. Faute de matière première, j'avais laissé tomber l'expérience, merci de l'avoir faite
pour moi !


Quant au cactus, je me souviens d'en avoir trouvé un jour au vinaigre ou dans un jus salé, je ne sais plus, ils étaient coupés en bâtonnets. Ma fille devait avoir 10 ans et elle les mangeait en
en-cas. Famille aux goûts bizarres...


A propos de souvenirs, j'espère que tes soucis de santé sont maintenant derrière toi. A bientôt pour de nouvelles aventures américano-mexico-exotique !

Annick 02/04/2014 09:00


Et bien au moins cela change comme recette, c'est pas ordinaire. Je suis comme toi, heureusement pour certains blogs que les muffins et cookies existent...J'espère que tu vas bien ainsi que ton
chéri. Gros kiss.

isapadawan 01/04/2014 22:58


ah oui, ça c'est original au moins, bravo!!

kitchenette1 01/04/2014 15:40


Je reconnais qu'il n'est pas aisé de vivre toujours loin de sa patrie, surtout dans des moments pareil .. Je sais que chaque année, ça t'es difficile de nous voir exiber tout nos produits
printaniers sans vergogne aucune .. on est vraiment des sadiques sans aucune pitié ! 


En même temps, l'avantage de ta situation, c'est que tu nous fais découvrir des plats, des mets qu'on ne découvrira pas à moins de te réjoindre un jour ! Et Dieu sait que tu sais faire envie !!!


Les figues de Barbarie, je m'en suis régalée au Mexique, lors d'un séjour pendant mes études. J'ai eu la chance d'y séjourner 3 mois. Mais la feuille, non, je n'en ai pas mangé .. J'en trouve
parfois en France, mais comme tous les fruits expatriés, c'est pas toujours top !


Une découverte donc aujourd'hui que ta soupe .. la texture et les ingrédients font que j'en dégusterais bien volontiers une assiette, parce que je n'ai pas encore cessé d'en faire des soupes ..
hihihi


Bisousss


kiki


 

la nonna 01/04/2014 08:11


je garde un tres mauvais souvenir des figuier de barbarie, mon dos ,mes cuisses mes fesses en garderont un cuisant souvenir(....2 fois souvenir, c est que ça m'a marqué) lol ,treve de betises,
pitainnnnn t as fais une recette genialissime, bon j aime pas les clams..... mais je reconnais que ça me donnerais presque envie d'aimer, bisous mon exilée de là bas...

Présentation

  • : On déconne pas avec la bouffe
  • On déconne pas avec la bouffe
  • : Ma frustration est grande au pays de la malbouffe mais il en faut plus pour m'empêcher de faire des pâtisseries gourmandes et des recettes exotiques élaborées avec les ingrédients locaux.
  • Contact

Profil

  • Stef de Fla
  • Gourmande d'origine creusoise et nordiste d'adoption pendant 10 ans, je vis désormais à SPOKANE, état de Washington, dans le nord-ouest américain.
  • Gourmande d'origine creusoise et nordiste d'adoption pendant 10 ans, je vis désormais à SPOKANE, état de Washington, dans le nord-ouest américain.

Suivez-moi

badge.php

Recherche