Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 17:40

  Copy of pinto plantain stew 026

 

    Vous allez encore dire que vous n'avez pas tout ça en France mais rassurez-vous, vous pouvez trouver des solutions de remplacement. Le haricot pinto c'est LE haricot des États-Unis et du nord du Mexique, celui qu'on utilise dans les refried beans et le chili. Il perd ses jolies taches en cuisant mais comme tous les haricots mangés sur le sol américain je le trouve excellent. Il est très tendre, rien à voir avec les haricots rouges avec leur peau super épaisse. Évidemment vous pouvez le remplacer par d'autres haricots.

 

Copy of pinto plantain stew 032

    Je pense que vous aurez du mal à trouver du piment negro en France mais dans la recette d'origine on utilise du poivron, moi j'en avais pas donc j'ai mis du piment doux à la place. Je suis pas très piment au départ mais je deviens de plus en plus fan des piments mexicains. La première fois c'est déroutant quand on va à l'épicerie mexicaine et qu'on se trouve face à une quinzaine de piments séchés différents. J'ai découvert tout doucement que le piment c'était pas seulement un truc qui arrachait le palais mais qui pouvait aussi avoir du goût. Le piment séché réhydraté me rappelle un poivron rouge qui serait un peu amer avec un petit goût de raisin sec. J'en utilise souvent dans les sauces tomates pour donner une petite saveur mexicaine et une belle couleur foncée. Le piment negro fait partie des plus doux. Il fait bien 15 cm de long mais 2 piments entiers c'est juste un peu piquant comme j'aime. Le plantain vous en trouverez en France et c'est le moyen de l'apprécier autrement qu'en frites. Dans cette version son goût sucré ressort. Je n'ai pas eu le temps de faire les chips de panais de la recette d'origine mais je pense que c'est une bonne idée.

 

Ingrédients pour 4 personnes:

 

- 1 grosse boîte de haricots (ou 150 à 200 g de haricots trempés)

- 1 boîte de tomates concassées

- 2 piments negro ou autres piments doux séchés ou un poivron frais en dés

- 2 bananes plantain bien mûres

- 1 petit oignon émincé

- 2 gousses d'ail

- 2 c. à soupe de vin rouge

- 1 c. à café de sucre

- 1 c. à café de cumin

- 1 c. à café d'origan

- 1 c. à café d'huile

- sel, poivre

- piment en poudre

- coriandre fraîche

 

Déroulement:

 

    Si vous avez des piments doux séchés, les faire bouillir 10 minutes et les laisser gonfler dans l'eau 20 minutes. Les peler, enlever les graines puis les écraser à la fourchette. Réserver.

 

    Faire chauffer l'huile dans une poêle et y faire dorer l'oignon 10 minutes en remuant. Ajouter les gousses d'ail écrasées et le sucre et faire cuire 1 minute. Déglacer avec le vin. Rajouter les tomates, le cumin, l'origan, du sel et du poivre, 2 cuillerée à soupe d'eau, le piment écrasé ou le poivron et du piment en poudre éventuel. Cuire 15 minutes à feu doux. Ajouter le plantain coupé en grosses tranches et poursuivre la cuisson 20 minutes. Rajouter un peu d'eau si ça attache.

 

    Servir avec du riz et d'éventuelles chips de panais et saupoudré de coriandre fraîche.

 

Copy of pinto plantain stew 025

 

Pinto bean, plantain and chile negro stew

 

   You're gonna say that you can't find all those ingredients in France but don't worry, there are alternatives. Pinto bean is THE bean of the United States and Northern Mexico, the one used in refried beans and chili. It loses its beautiful spots after cooking but like all beans I've had on American soil I find it excellent. It is very tender and is very different from the red kidney beans and its super thick and chewy skin. Of course you can uses other beans instead.

   
You'll probably have a hard time finding chile negro in France but in the original recipe they use a bell peper. I had none so I used mild chiles. Originally I'm not really into chiles but I'm becoming more and more of a fan of Mexican chiles. The first time you go to the Mexican grocery you get puzzled in front of their dozen different dried chiles. I slowly discovered that the chili is not just heat but something that actually has a taste. Rehydrated chiles remind me of a red pepper that would be a little bitter and with a tinge of raisin flavour. I often use them in tomato sauces to give them a little Mexican flavor and a beautiful dark color. Chile negro is among the mildest ones. It's at least 15 centimeters long but 2 whole chiles will just give you a perfect small amount of heat. You can find plantain easily in France and this recipe is a change from the common fries. Cooking it this way brings out its sweet taste. I didn't have time to make the parsnip chips of the original recipe but I'm sure it's a good idea.

 

Copy of pinto plantain stew 016
Ingredients for 4 people:

- 1 large can of beans (or 150 to 200 g of soaked beans)
- 1 can crushed tomatoes
- 2 chili negro or other dried peppers or 1 fresh and diced bell pepper
- 2 ripe plantains
- 1 small onion, minced
- 2 cloves garlic, crushed
- 2 tbs red wine
- 1 tsp sugar
- 1 tsp cumin
- 1 tsp oregano
- 1 tsp oil
- salt and pepper
- chili powder
- cilantro

Directions:

   
If you have dried chiles, boil them 10 minutes and let them soak 20 minutes in water. Remove the seeds and the peel and mash with a fork. Set aside.

  
Heat oil in skillet and brown the onion 10 minutes, stirring often. Add the crushed garlic cloves and sugar and cook 1 minute. Deglaze with wine. Add tomatoes, cumin, oregano, salt and pepper, 2 tablespoons water, crushed chiles or bell pepper and chili powder. Cook 15 minutes over low heat. Add the plantains cut into thick slices and cook 20 minutes. Add a little water if it sticks to the pan.

  
Serve with rice and parsnip chips and sprinkle with cilantro.

 

Copy of pinto plantain stew 011

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cécile 06/04/2012 22:56


C'est tout à fait le genre de plat que j'affectionne, c'est tellement parfumé avec des textures différentes! ça doit être un délice pour les papilles, autant que ça l'est pour les yeux des
spectateurs!

Les délices de Nathalie 02/04/2012 20:17


Alors ça c'est pas sympa ... tu nous fais saliver avec ta recette et puis on s'aperçoit qu'on aura du mal à trouver les ingrédients ... :) En tout cas, ça fait vraiment envie !

Payette cuisine 02/04/2012 17:35


Hmm une assiette bien exotique!

Annick 02/04/2012 09:37


Coucou Stef. Un peu comme un chili! Une savoureuse recette. Gros kiss...

Pierre cuisine 01/04/2012 21:19


belles couelurs pour ce plat !!pierre 

Méli 01/04/2012 18:12


C'est sûr que c'est ultra-dépaysant! :-)

Boljo 31/03/2012 19:54


Avant le plantain, j'en avais dans le jardin, ici ça pousse moins bien même sous serre. Les pintos par contre on les trouve easy en boîte ou sec, ils arrivent à L'épicerie bio. Il me fait de
l'oeil ton râgout et je le vois bien avec des patates douces.

Nadji 30/03/2012 21:24


Le titre à lui tout seul est une invitation à passer à table.


j'aime beaucoup.


A bientôt

Babeth De Lille 30/03/2012 16:55


c'est vrai que j'ai aussi quelques reserves quant à la digestion des haricots, mais je ne trouve peut être pas les bonnes espéces ni les bonnes recettes....ça parait sympa de ta manière.....

poucinette 30/03/2012 09:26


très chouette 

la nonna 30/03/2012 07:21


plutot pas mal cette recette, miamm

domi 30/03/2012 06:08


Bonjour Stef, un intitulé pour cette recette qui sonne comme une danse jamaïquaine. Ce ragout a l'air délicieux, bisous et bonne journée

Laurence 30/03/2012 00:58


Je ne suis pas necessairement cuisine mexicaine. Je la trouve un peu trop riche et peu digeste a vrai dire ... mais je pense que lorsque l'on cuisine ces plats soi-meme, on doit pouvoir mieux
gerer tout ca ... ?? Les haricots, Monsieur adore chez moi. C'est une assiette que je trouve tres belle et que je gouterais bien. Tu m'invites ? !!
Merci pour le peit " speech " sur les piments. Je n'utilise que des petits piments oiseau et du moulu ainsi que des epices mexicaines moulues egalement. J'avoue que tu eveilles ma curiosite avec
tout ca. J'irai faire un tour de plus dans une epicerie ^^
Bises et bon WE a toi. A bientot. 

Stef de Fla 30/03/2012 02:45



Moi j'ai mal au ventre à chaque fois que je sors d'un resto mexicain et je suis toujours déçue. Comme toi je trouve que c'est lourd et que c'est pas vraiment pour nous les filles. Au départ je
voyais pas trop l'intérêt de mettre des féculents par dessus d'autres féculents puis j'ai appris que la tortilla de maïs + le riz + les haricots formaient des protéines complexes et constituaient
la nourriture du futur capable de sauver l'humanité. Il suffit juste de rajouter une bonne salade avec.


Et puis la curiosité aidant j'ai acheté des produits introuvables en France comme la masa, les piments et je me suis mise à tenter des trucs jamais mangés avant comme les tamales ou les huevos
rancheros et depuis j'adore. Le secret c'est d'avoir de bons ingrédients. Je crois qu'en fait les restos mexicains ici font du fast food et ne cherchent pas à travailler avec des produits de
qualité. Déjà ils ne font pas leurs tortillas. Dans les tortillas de la plus grande épicerie mexicaine de la ville qui fournit les restaurants on retrouve des épaississants et plein d'autres
additifs qu'on est incapables de fabriquer dans notre cuisine. Leurs tortillas au piment jalapenos ne contiennent aucun jalapeno évidemment alors qu'il suffit de faire cuire des piments à l'eau,
de les mixer et de rajouter ce jus dans la masa pour faire des tortillas qui se tiennent et qui ont un super goût. As-tu déjà essayé les tortillas maison à la masa? Mon intestin difficile a été
ravi d'apprendre que la farine de maïs nixtamalisée est en plus super digeste, rien à voir avec le maïs que j'ai bani de mon alimentation. En version non OGM c'est assez cher mais le goût en vaut
la peine. Avant de faire mes propres tortillas je trouvais ces crêpes sans aucun intérêt. Maintenant j'ai l'impression de faire la meilleure cuisine mexicaine de la ville.



Présentation

  • : On déconne pas avec la bouffe
  • On déconne pas avec la bouffe
  • : Ma frustration est grande au pays de la malbouffe mais il en faut plus pour m'empêcher de faire des pâtisseries gourmandes et des recettes exotiques élaborées avec les ingrédients locaux.
  • Contact

Profil

  • Stef de Fla
  • Gourmande d'origine creusoise et nordiste d'adoption pendant 10 ans, je vis désormais à SPOKANE, état de Washington, dans le nord-ouest américain.
  • Gourmande d'origine creusoise et nordiste d'adoption pendant 10 ans, je vis désormais à SPOKANE, état de Washington, dans le nord-ouest américain.

Suivez-moi

badge.php

Recherche