Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 août 2012 7 12 /08 /août /2012 08:41

 

Copy-of-huckleberry-pie-015.jpg 

   Yahoo! J'ai enfin réussi à faire ma 1ère tourte aux myrtilles sauvages! Attention, il ne s'agit pas de vulgaires myrtilles sauvages mais de "huckleberries". Le dictionnaire n'a pas de traduction exacte pour ce terme mais ici on distingue les "wild blueberries" des "huckleberries", typiques du nord ouest. Les huckleberries sont plus parfumées et regardez-moi ces buissons, rien à voir avec nos myrtilles françaises.

 

mallard 114

Copy of mallard 112

 

    Les myrtilles sont le fruit emblématique de l'Idaho, et c'est là d'ailleurs que nous les avons ramassées. Elles n'étaient pas super mûres il y a 15 jours mais peu importe, vaut mieux des myrtilles pas assez mures que pas de myrtilles du tout. Nous avons trouvé la majorité de ces dernières tout prêt de Wallace, l'ancienne capitale mondiale de l'argent. Voici une photo de la ville prise cet hiver:

 

Copy-of-wallace-089.jpg

    On a trouvé beaucoup plus de myrtilles près de la ville, à une altitude peu élevée, qu'au sommet de la montagne où nous avions décidé de camper pour échapper à la chaleur écrasante de l'été spokanien. Nous avions décidé (enfin l'homme, pas moi) d'aller dans une zone naturelle nommée Mallard Larkins. Là-bas rien de super spectaculaire, pas de lacs d'un bleu turquoise comme dans les rocheuses canadiennes mais si on est patient et chanceux on peut observer des ours bruns, des loups, des chèvres des rocheuses, des élans et mêmes des lynx et des gloutons, et tout ça avec presque pas de touristes.

 

    Pour accéder à cet endroit nous avons dû conduire pendant des heures sur des routes poussiéreuses et pas mal cabossées. Sur notre chemin nous avons pu observer le long de la St Joe River ce qu'on appelle ici les "ghost cedars", ces cèdres géants vestiges du Grand Feu de 1918 qui ravagea plus d'un million d'hectares de forêt dans le nord ouest et qui reste à ce jour le plus grand feu de forêt de l'histoire aux États-Unis.

 

Copy of mallard 097

Copy of mallard 109

 

    Certains étaient vieux de 400 ans. L'office des forêts a bien essayer de les replanter mais en vain, les rongeurs et les grenouilles se nourrissent des jeunes pousses et il faut près de 1000 ans pour reconstituer une forêt de cèdres. La route qui borde la St Joe River est très jolie et typique du coin mais j'avoue avoir peu de photos pour en témoigner.

 

Copy of mallard 089

   Quand on quitte la route goudronnée et qu'on commence à prendre de l'altitude on retrouve la flore typique du nord ouest, des magnifiques pinceaux indiens (Indian paintbrush) et des xerophylles tenaces (beargrass).

 

Copy of mallard 013

Copy of mallard 085

 

   A Sawtooth Saddle, où nous avons passé 2 nuits, on a une jolie vue sur les montagnes, une source d'eau très pure, des toilettes sèches et très peu de moustiques. Le rêve.

 

Copy of mallard 026

   Devinez quel animal se cache au milieu des arbres à droite de notre tente.

 

Copy of mallard 117

   Admirez cette femelle avec sa progéniture le lendemain.

 

Copy of mallard-larkins 2012 283

 

    Ils se laissent photographier tranquillement. Cela n'apparaît pas sur la photo mais plus loin dans le bois on entendait soufflait un truc qui ressemblait à un cheval mais qui était le mâle nous avertissant de sa présence. Je crois que les élans sont conscients de leur force et savent qu'ils peuvent nous écraser en quelques secondes. Plusieurs fois ils sont passés près de notre campement. Admirez cette chorégraphie:

 

Copy of mallard-larkins 2012 286

   Et eux aussi vont boire à la source.

 

Copy of mallard-larkins 2012 295

     Le lendemain on avait prévu de ramasser davantage de myrtilles en rando. Mais étant donné que nous avons marché pendant 10 heures en pente et qu'en plus on a dû traverser une rivière 3 fois on a préféré se contenter de revenir sains et saufs. Le lac où nous sommes allés se trouve au pied de la montagne avec la neige. La photo a été prise à mi-chemin de la descente de la montagne.

 

Copy of mallard 037

Ça c'est moi traversant héroïquement la rivière:

 

Copy of mallard-larkins 2012 176-copie-1

 

   J'ai jamais eu aussi mal au pied de ma vie. L'eau glacée vous fait hurler de douleur dès les premières secondes et les galets glissants dans la plante du pied finissent de vous achever. Heureusement que mon mari m'avait prêté ses chaussures en plastique. Il m'a maudite d'ailleurs.

 

    Dans les bois on a trouvé d'autres vestiges du feu de 1918. On est loin des séquoias de Californie mais ces troncs sont loin d'être ridicules.

 

Copy of mallard 129

Et ça c'est pas de la forêt comme vous en rêvez peut-être?

 

Copy of mallard 130

    Et si on a pas ramené de myrtilles on a ramené des photos d'un élan nageant dans le lac. Bon c'est encore une femelle (donc sans bois et donc très moche) mais avouez que vous auriez aimé y être?

 

Copy-of-mallard-larkins-2012-180.jpg


Copy of mallard-larkins 2012 179

Huckleberry pie


Copy-of-huckleberry-pie-057.jpg 

 

Ingrédients:

 

- 2 pâtes brisées légèrement sucrées

- 1,2 kg de myrtilles

- 1 petite tasse de sucre (1 tasse = 25 cl) + sucre pour saupoudrer

- 6 c. à soupe légèrement bombées d'amidon de maïs

- un peu de lait

 

Copy-of-huckleberry-pie-018.jpg

Déroulement:

 

   Mettre les myrtilles avec le sucre et l'amidon de maïs dans une casserole. Mélanger. Porter à ébullition en remuant sans cesse. Les myrtilles vont rendre beaucoup de jus, d'où l'ajout de Maïzena. Cuire jusqu'à ce que la sauce épaississe. Laisser refroidir.

 

   Préchauffer le four à 200°C. Étaler les 2 pâtes brisées et en disposer une au fond d'un plat à tarte assez haut ou d'un moule à manqué. Verser les myrtilles refroidies dessus. Recouvrir avec l'autre abaisse de pâte et souder les bords. Faire éventuellement des cannelures avec le pouce. Avec un couteau faire quelques incisions dans la pâte pour permettre à l'air de s'échapper. Mettre en bas du four pour 30 minutes. Sortir la tourte du four et badigeonner le dessus de lait. Verser un peu de sucre et remettre dans le four jusqu'à ce que la tourte soit dorée partout, environ 20 minutes. Laisser tiédir avant de servir dégoulinant (j'ai pris mes photos à froid en bonne tricheuse) avec une boule de glace.

 

Copy-of-huckleberry-pie-044.jpg

Partager cet article

Publié par Stef de Fla - dans tartes et gâteaux
commenter cet article
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 08:25

 

Copy of jambalaya quinoa 005

 

    La canicule s'est arrêtée un temps (elle vient de revenir) mais la flemme est restée. J'ai néanmoins réussi à vous concocter ce plat simple et équilibré. Je vous ai bien caché que depuis que j'ai fait ma recette de shrimp and grits (dont je ne me suis toujours pas remise), je suis devenue une fan du mélange oignon, céleri, poivron et épices cajun. Tout y passe: le poulet, le poisson, les pâtes, le riz et aujourd'hui la quinoa. Il ne m'en restait guère et je vous conseille d'en mettre un peu plus que moi et d'augmenter un peu la quantité d'eau en conséquence.

 

Ingrédients pour 4 personnes:

 

- 1 tasse de quinoa (1 tasse = 25 cl)

- 700 g de crevettes surgelées (environ)

- 1 poivron rouge

- 3 branches de céleri

- 1 oignon

- 1/2 boîte de tomates concassées

- 1/2 boîte de haricots noirs ou rouges

- 1/2 verre de vin blanc

- 1/2 c. à café de mélasse

- 1 grosse gousse d'ail écrasée

- 1/2 c. à café de paprika fumé

- pincées de piment de Cayenne, ail en poudre, oignon en poudre, origan, thym, sel fumé, poivre

- un peu d'huile d'olive

- 1 cébette et persil pour garnir

 

Déroulement:

 

     Faire dégeler les crevettes. Récupérer l'eau et les mettre dans une casserole. Faire cuire 2 minutes en remuant. Égoutter, récupérer le jus et laisser refroidir.

 

    Couper l'oignon, le poivron et le céleri en cubes. Faire dorer l'oignon avec l'huile d'olive dans la poêle pendant 5 minutes. Ajouter le poivron et le céleri et faire colorer. Ajouter alors l'ail et les épices et cuire 2 minutes. Déglacer avec le vin blanc. Ajouter le jus des crevettes, les tomates, la mélasse, 2 tasses d'eau (ou de bouillon) et la quinoa et cuire à feu moyen en remuant de temps en temps.

 

   Éplucher les crevettes et les ajouter à la poêle en toute fin de cuisson avec les haricots. Rectifier l'assaisonnement et garnir de persil et de cébette émincée.

 

Copy of jambalaya quinoa 009

 

Quinoa and shrimp jambalaya

 

    The heat has stopped for a while (now it's back though) but my laziness has remained . However I did manage to make this simple and balanced dish for you. I've kept it well hidden that since I made my shrimp and grits recipe I've become a fan of the onion, celery, bell pepper and Cajun spices mixture. I cajun up everything: chicken, pasta, rice and quinoa today. I didn't have much of that grain left so I would advise you to use a little more than I did and slightly increase the amount of water accordingly.

 

Copy of jambalaya quinoa 012
Ingredients for 4:

- 1 cup quinoa
- 700 g frozen shrimp (approximately)
- 1 red pepper
- 3 celery stalks
- 1 onion
- 1/2 can crushed tomatoes

- 1/2 can black beans

- 1/2 glass white wine
- 1/2 tsp molasses
- 1 large clove garlic, crushed
- 1/2 tsp smoked paprika
- pinches of cayenne, garlic powder, onion powder, oregano, thyme, smoked salt, pepper
- a little olive oil
- 1 green onion and parsley for garnish

 
Directions:

    Thaw the shrimp. Save the water and place in a saucepan with the shrimp. Cook 2 minutes, stirring. Drain, save the juice and let cool.

    Cut the onion, green pepper and celery into cubes. Brown the onion with the olive oil in a skillet for 5 minutes. Add bell pepper and celery and brown. Then add the garlic and spices and cook 2 minutes. Deglaze with white wine. Add the shrimp juice, tomatoes, molasses, 2 cups of water (or broth) and quinoa and cook over medium heat, stirring occasionally.

    Peel the shrimp and add to the pan with the beans when the quinoa is done. Adjust seasoning and garnish with chopped parsley and green onion.

 

Copy of jambalaya quinoa 014

Partager cet article

31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 08:03

  Copy of carre myrtilles 032

 

    Ce blog est à l'abandon total, c'est affreux. Je voulais bien publier le week-end passé mais j'ai été kidnappée pour aller camper dans l'Idaho, et comme vous le savez peut-être les campings ici n'ont pas de piscine 3 étoiles ni de wifi, ils sont plutôt sommaires et il faut se contenter d'un robinet d'eau, de toilettes sèches et d'un coin pour faire du feu. J'ai ramassé des myrtilles pas très mûres il y a déjà quelques semaines, près d'un lac, alors que je ne m'attendais pas du tout à en trouver si tôt. Je ne suis pas une spécialiste des huckleberries vu que c'est mon 2ème été complet ici mais d'après mon expérience en framboises sauvages creusoises je crois qu'un mois de juin très pluvieux suivi d'un mois de juillet très chaud c'est la météo parfaite pour obtenir des fruits des bois énormes et nombreux.

 

    Je dois avouer que mon dessert ne ressemblait pas vraiment à ce que j'avais prévu. Je pense qu'il n'était pas assez cuit ou alors que j'avais battu les oeufs trop longtemps mais si je le publie c'est que nous l'avons plus qu'apprécié. La couche supérieure qui croustille comme une meringue, la suivante toute moelleuse et parfumée et le crunch de la couche aux speculoos, c'est que du bonheur.

 

Copy of carre myrtilles 018

Ingrédients pour un moule de 33 × 20 cm:

 

- 250 g de speculoos

- 125 g de beurre fondu

- 350 g de myrtilles

- 3 oeufs + 1 jaune

- 125 g de sucre

- 35 g de farine

- 1 petit zeste de citron

 

Déroulement:

 

    Réduire les speculoos en miettes au robot. Ajouter le beurre fondu mais refroidi et mélanger. Tasser le mélange dans un moule recouvert de papier sulfurisé. Cuire à 180°C pendant 15 minutes et laisser refroidir le temps de préparer la crème.

 

    Battre les oeufs et le jaune avec le sucre pendant environ 5 minutes, jusqu'à ce que la préparation soit très mousseuse. Ajouter la farine rapidement ainsi que le zeste puis les myrtilles. Verser sur la base aux speculoos. Cuire environ 25 minutes. Laisser refroidir avant de couper en carrés et démouler.

 

Copy of carre myrtilles 013

 

Huckleberry, lemon and Biscoff bars

 

    This blog is being totally neglected, it's awful. I wanted to publish last weekend but I was kidnapped to go camping in Idaho, and as you may know campsites around here have no luxurious swimming pool or wireless connection, they are very basic and only feature a water tap, an outhouse and a fire pit. I picked huckleberries that weren't fully ripe a few weeks ago, near a lake. It was unexpected as it was quite early in the season. I am not a huckelberry expert given that this is only my second full summer here but from my knowledge of wild raspberries picking in Creuse, France, I believe a very wet month of June followed by a very hot July is the perfect weather to reap huge wild berries in large amounts.

    
I must admit that my dessert didn't turn out the way I expected. I think it wasn't cooked enough or I beat the eggs too long but if I publish the recipe it's because we really loved it. The top layer has the crisp of a meringue, the next one is all soft and flavourful and the biscoff crust is just crunchy goodness. This thing will send you straight to heaven.

 

Copy of carre myrtilles 002
Ingredients for a 13 × 8 in. pan:

- 250 g Biscoff cookies
- 125 g butter, melted
- 350 g of huckleberries
- 3 eggs + 1 yolk
- 125 g sugar
- 35 g flour
- 1 small lemon zest

Directions:

   
Grind the cookies in a food processor. Add melted but cooled butter and mix. Press the mixture into a dish lined with parchment. Bake at 180 °C for 15 minutes and let cool while you prepare the cream.

    
Beat the eggs and the yolk with sugar for about 5 minutes, until mixture is very fluffy. Quickly stir in the flour and lemon zest and then the huckleberries. Pour over the biscoff crust. Bake about 25 minutes. Cool before cutting into squares and removing from pan.

 

Copy of carre myrtilles 027

Partager cet article

22 juillet 2012 7 22 /07 /juillet /2012 07:00

  Copy of cuajada 011

 

    J'ai pour réputation de profondément détester le clafoutis. Je suis persuadée que les gens qui aiment ça ne sont pas gourmands pour commencer et ne connaissent rien à la vie. Et comme la cuajada qui traîne depuis un moment sur la blogosphère rappelle un peu le clafoutis et le flan qui ne me fait guère rêver non plus, c'était mal parti pour que je l'essaie. Mais en même temps avant de critiquer il fallait que je tente. Heureusement que le tour en cuisine est là pour que je me lance dans des trucs fous! Pour ce tour, le numéro 139, je devais piocher une recette sur le blog Mes petits délices du quotidien et c'est Alaro du blog Mes petites recettes préférées qui devait choisir quelque chose chez moi.

 

Logo_350_350.png

   Après avoir cherché sans trop de succès si la chose était masculine ou féminine j'ai découvert que la vraie cuajada était faite à base de lait de brebis caillé. Mais peu importe, j'ai suivi la recette de la fausse sur le blog de Linda et je pense sincèrement que je vais la refaire. J'ai bien aimé la bonne odeur de gâteau au chocolat quand on la sort du four. Par contre j'avoue avoir pris peur en voyant la texture au découpage. Et puis j'ai aimé le petit goût acide du yaourt et la saveur du Nutella et j'en ai repris. C'est un dessert qui se démoule très bien, même complètement froid et je le trouve très pratique à manger, le genre qui s'emporte en rando ou en pique-nique.

 

Copy-of-cuajada-003.jpg

Ingrédients pour un moule de 25 cm:

 

- 1 yaourt nature

- 2 pots de farine

- 1 pot de sucre (j'en ai mis un peu moins et c'était pas mal sucré)

- 2 pots et demie de lait

- 2 oeufs

- 5 cl d'huile

- 250 g de Nutella

 

Déroulement:

 

   Préchauffer le four à 180°. Dans un saladier mélanger le yaourt avec le sucre. Ajouter les oeufs, la farine, le Nutella et l'huile. Finir par le lait. Cuire 30 à 40 minutes. Laisser refroidir avant de mettre au frais.

 

Copy of cuajada 031

 

 

Nutella cuajada

 

    I have a reputation for being a big  clafoutis hater. I am convinced that people who like it are not "gourmand" to begin with and don't know how to live. And as the cuajada that I've seen everywhere on blogs is somewhat reminiscent of the clafoutis and the flan that doesn't make me dream either, there was little chance for me to try it. But at the same time before I could criticize it I had to try it, right? Fortunately, the "Tour en cuisine" is there to make me embark on crazy stuff! For this round, number 139, I had to pick a recipe on the blog Mes petits plaisirs du quotidien and Alaro from Mes petites recettes préférées had to choose something from me.

    After searching without much success if this thing is a male or female, I discovered that the real cuajada was made from sheep's milk curd. But anyway, I followed the false recipe found on Linda's blog and I honestly think I'll do it again. I enjoyed the sweet fragrance of chocolate cake when you take it out of the oven. But I admit I got scared when I saw the texture while cutting it. Then I loved the little sour taste of yogurt and the Nutella flavour and I had seconds. This is a dessert that's easy to turn out, even completely cold and I find it very convenient to eat, the kind that you can easily take with you on a picnic or a hike.

 

 Copy of cuajada 012
Ingredients for 25 cm pie dish:

- 1 pot ( about 3/4 cup) yogurt
- 2 pot flour
- 1 pot sugar (I put a little less and it was pretty sweet)
- 2 1/2 pots milk
- 2 eggs
- 2 tbs oil

- 250 gr Nutella

Directions:

    Preheat oven to 180°C. In a bowl mix the yogurt with sugar. Add eggs, flour, oil and Nutella. Finish with milk. Bake 30 to 40 minutes. Let cool and refrigerate.

 

Copy-of-cuajada-017.jpg

Partager cet article

Publié par Stef de Fla - dans tartes et gâteaux
commenter cet article
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 07:06

 

Copy of zucchini slaw 013 

    Voici un truc tout simple qui semble assez courant sur la blogosphère anglo-saxonne mais que je n'avais encore jamais essayé. J'ai beau ne pas être une grande fan de mayonnaise j'aime bien le coleslaw, et qui baigne dans son jus en plus. Et le zucchini slaw je l'aime bien aussi, même s'il est guère photogénique. Il est plus doux que son cousin au chou mais a le même croquant et la même sauce. La courgette va rendre de l'eau contrairement au chou donc soit vous le faites une heure avant de servir, soit vous faites dégorger les courgettes avant (ce que j'ai eu le flemme de faire). Il faut éviter de faire la recette la veille comme pour un coleslaw classique car le goût se perd un peu dans l'eau rendue par les courgettes. Je n'ai pas pu me résigner à mettre 4 cuillerées à soupe de mayonnaise donc j'ai rajouté un peu de yaourt, qui a peut-être rendu un peu de jus aussi. Si vous n'avez pas peur de l'huile vous pouvez n'utiliser que de la mayo.

 

Copy of zucchini slaw 006

Ingrédients pour 1 petit saladier:

 

- 3 courgettes

- 3 carottes

- 1/2 oignon rouge

- 1/2 branche de céleri

- 1 gousse d'ail écrasée

- 3 c. à soupe de mayonnaise

- 1 c. à soupe de yaourt ou de fromage blanc

- 1 c. à soupe de moutarde jaune américaine (douce et parfumée au curcuma)

- 2 c. à soupe de vinaigre de cidre

- sel, poivre

 

 

Déroulement:

 

   Égoutter une grosse cuillerée de yaourt dans une passoire recouverte d'essuie-tout, le temps de préparer les légumes. Éplucher les carottes et les râper. Râper les courgettes et les mettre à dégorger dans une passoire avec du sel pendant 30 minutes. Les rincer, les égoutter et les éponger. Émincer finement l'oignon. Couper le céleri en petits bâtonnets très fins ou le râper (j'ai pas osé). Mélanger tous les légumes et les ingrédients de la sauce dans un saladier. Réserver au frais une heure.

 

Copy of zucchini slaw 008

Partager cet article

15 juillet 2012 7 15 /07 /juillet /2012 17:26

 Voilà une semaine que j'ai 30 degrés dans ma cuisine et que je me traîne lamentablement. Quand il s'agit de manger froid et cru mon imagination est au ras des pâquerettes. Je mange des choses d'une banalité affligeante: taboulé, gaspacho, salade de riz, fruits. En plus j'ai 30° dans la pièce où se trouve mon ordinateur donc j'ai aussi la flemme de visiter vos blogs. Et puis on a ramassé des fruits dans le fermes environnantes donc je passe beaucoup de temps à laver et couper des fruits. Les températures commencent tout juste à redevenir acceptables donc je devrais pouvoir vous poster quelque chose la semaine prochaine. Bonne cuisine!

Partager cet article

Publié par Stef de Fla - dans bla bla
commenter cet article

Présentation

  • : On déconne pas avec la bouffe
  • On déconne pas avec la bouffe
  • : Ma frustration est grande au pays de la malbouffe mais il en faut plus pour m'empêcher de faire des pâtisseries gourmandes et des recettes exotiques élaborées avec les ingrédients locaux.
  • Contact

Profil

  • Stef de Fla
  • Gourmande d'origine creusoise et nordiste d'adoption pendant 10 ans, je vis désormais à SPOKANE, état de Washington, dans le nord-ouest américain.
  • Gourmande d'origine creusoise et nordiste d'adoption pendant 10 ans, je vis désormais à SPOKANE, état de Washington, dans le nord-ouest américain.

Suivez-moi

badge.php

Recherche