Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 07:28

 

Copy of meatballs 011

 

    Oh je sais ce que vous pensez! Vous allez encore me dire que je publie des recettes avec des produits introuvables. Mais vous avez pensé à la personne qui se retrouve avec une boîte de corned mutton, qui ne sait pas quoi en faire et qui ne trouve AUCUNE RECETTE sur le net? Genre moi. Figurez-vous que j'adore le corned mutton, c'est officiel. C'est très salé donc il faut lui ajouter quelque chose sans sel mais je trouve que cette viande a beaucoup de goût et fond dans la bouche. J'ai essayé d'épicer mes boulettes un peu comme des merguez qui me manquent cruellement à Spokane. Je suis pas du tout une spécialiste des boulettes et donc j'ai fait un peu au pif mais elles étaient très tendres et aussi très bonnes. Évidemment vous pouvez remplacer le corned mutton par de l'agneau haché et dans ce cas n'oubliez pas de saler.

 

Copy of meatballs 009

 

Ingrédients pour 18 boulettes (4 à 6 personnes):

 

- 1 boîte de corned mutton (350g)

- 300 g de boeuf

- sauce tomate

- 5 c. à soupe de chapelure

- 1 oeuf

- 1 gousse d'ail écrasée

- 2 c. à soupe de harissa

- 2 c. à soupe de paprika

- 1 c. à café de cumin

- 1 pincée de coriandre, cannelle, cardamome, gingembre, muscade, cannelle

- coriandre fraîche

- huile d'olive

 

Copy of meatballs 020

 

Déroulement:

 

    Hacher le boeuf au robot et ajouter la gousse d'ail, les épices et la harissa. Transvaser dans un saladier et ajouter le corned mutton, la chapelure et l'oeuf. Mélanger avec les doigts. Former des boulettes et les disposer dans un plat à gratin huilé. Badigeonner d'huile et faire cuire 20 minutes à 200°. Ajouter votre meilleure sauce tomate et remettre au four 10 minutes. Servir avec des pâtes ou du riz et parsemer de coriandre ciselée.

     Copy of meatballs 023

Repost 0
Publié par Stef de Fla - dans viandes
commenter cet article
13 août 2011 6 13 /08 /août /2011 06:45

 

Copy of green bluff 004 

    Voilà plus dix jours que je n'y suis pas allée et ça me manque déjà. Green Bluff est comme son nom l'indique une colline verdoyante où l'on peut voir de magnifiques fermes comme dans les films et surtout cueillir ses propres fruits, tout ça à moins de trente minutes de Spokane.

 

    Ici c'est pas comme en France on peut envoyer un homme (et même plusieurs d'ailleurs) sur la lune mais on sait pas faire des variétés de fraises remontantes ni varier les espèces pour en avoir pendant plusieurs mois. Les fraises sont arrivées en juillet et ont duré trois semaines. Sniff. Mais on en a ramassé des kilos. Si je ne vous livre pas de recettes de confitures c'est juste que je suis une intégriste de la confiture basique avec juste le fruit et du sucre, donc aucun intérêt. Voici des photos de la fin de la saison chez Knapp's, une des fermes les plus anciennes du coin. Et sinon attention scoop: la chose avec la casquette et la chemise à carreaux c'est mon mari.

 

Copy of green bluff 001

Copy of green bluff 003

 

    C'est le luxe on se fait amener dans les champs en voiture de golf:

 

Copy of green bluff 012

    En ce moment c'est la pleine saison des cerises. Je sais c'est risible mais au moins j'en profite. Ici des griottes de chez Huckaba Orchard. Je n'ai pas retouché la photo, c'est juste beau.

 

Copy of green bluff 030

    Juste en face la plantation de sapins de Noël de chez Hansen, avec Mount Spokane en arrière plan en prime. J'adore!

 

Copy of green bluff 029

    Et pas très loin de là on peut trouver Cherry Shack, un endroit où on peut ramasser des fruits bien sûr mais aussi acheter des trucs kitsch.

 

Picnik collage

    On peut aussi y manger des pies et des glaces maison. On avait adoré leur hambuger au boeuf angus la première fois. Rien d'extraordinaire dans les ingrédients mais juste un vrai burger bien fait avec des produits frais, le bun bien grillé et croustillant, un bon steak, le ketchup et la moutarde à part, le concombre en pickle à côté. La deuxième fois ils ont un peu zappé le toastage du bun, sans doute pour aller vite parce qu'ils étaient confus d'avoir apporté nos huckleberry pies avant les burgers.

 

Copy of green bluff 022

 

  J'avoue avoir été déçue par leur pie. Les myrtilles étaient fabuleuses et ils sont pas radins sur la glace mais la pâte avait le goût d'huile rance, beurk. Soit elle était faite à la margarine, comme c'est devenu courant aux États-Unis, soit ils avaient rajouté un peu d'huile de maïs dedans, beurk aussi. La première fois j'avais beaucoup aimé leur carré au citron avec une vraie pâte sablée. Et puis comme tout est fait maison, chose rare à Spokane, c'est plutôt un endroit que je recommande.


Copy of green bluff 018


    Ici le décor pour la frime à Hidden Acres et d'autres fermes pas loin:

 

Copy of green bluff 045

 

Copy of green bluff 047

    Et toujours dans le même coin, un truc bien plus rare encore que la bouffe faite maison, impossible à acheter en supermarché, sur les marchés, sur le net, ni même dans une ferme:

 

Copy of green bluff 049

    J'ai pas de photos car je suis tombée en panne de piles, le coup classique, mais on a acheté du pesto de la mort et de super boulettes chez Trezzi Farm, le traiteur italien qui vend aussi du vin. Je suis pas du genre à fantasmer sur tout ce qui est italien (je suis toujours déçue dans les restos français) mais là j'avoue avoir trouvé ça vraiment bon et j'avoue aussi avoir échoué en tentant de reproduire leur pesto et leur sauce marinara d'après les ingrédients. Mais j'ai quand même réussi de bonnes boulettes à venir bientôt.

Repost 0
Publié par Stef de Fla - dans bla bla
commenter cet article
8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 21:27

 

Copy (2) of cherry pie 049

 

    Des fois il y a des choses qui dépassent mon entendement. Pourquoi les cerises finissent-elles invariablement en clafoutis en France et pourquoi finissent-elles invariablement en cherry pie dans les pays anglo-saxons? Ici c'est simple la tourte aux cerises est une telle institution qu'on appelle les griottes "pie cherries". Pourtant nous les Français connaissons l'existence des "pies" et les anglo-saxons connaissent aussi l'existence du clafoutis (si, si, tapez clafoutis recipe sur un moteur de recherche pour voir). Et puis c'est pas comme si en France on pratiquait le racisme culinaire car tous les jours sur la blogosphère on peut trouver des recettes de brownies, cookies, cheesecakes et autres gâteaux aux carottes. Pourtant les cherry pies ça court pas la blogo. Mais ce qui me dépasse le plus c'est que des gens puissent fantasmer sur le clafoutis. Qu'on fasse un clafoutis pour écouler des cerises et pour réaliser un dessert vite fait facile à emporter et économique, OK. Mais que des gens puissent trouver ça excitant je comprends pas, et pourtant je suis une vraie limousine (quoi qu'un peu américanisante ces derniers mois et ch'timisante ces dix dernières années) pure souche. Pour moi la gourmandise c'est du caramel ou du chocolat qui coule, le contraste du mou et du croustillant, du froid et du chaud, du qui pique avec du doux et sucré, mais certainement pas le fruit fadasse dans une texture un peu élastique. Voilà c'était mon plaidoyer anti-clafoutis. Maintenant je me sens mieux et je vais pouvoir vous parler des griottes et de la recette.

 

green bluff 033

    Il y a peu j'ai découvert les griottes. Ben oui à mon âge j'en avais jamais mangé de fraîches. D'ailleurs je pensais même pas que ça pouvait se trouver frais, je croyais que c'était un truc qui poussait dans la liqueur. A ma décharge je dois dire que dans la Haute vallée de la Creuse où j'ai grandi il y a belle lurette que les gens ont arrêté de planter des cerisiers dont les fleurs gèlent invariablement. Donc pour moi le ramassage des griottes sur les collines spokaniennes ces dernières semaines a été une grande première. Je suis tombée amoureuse de la griotte cuite et aussi de l'arbre avec les fruits qu'on dirait tout droit sorti d'Alice au pays des merveilles ou de chez Bree Van de Kamp. Et je suis tombée amoureuse de la tourte aussi. Je savais que l'amande se mariait bien avec la cerise mais j'ai découvert que l'arôme amande amère rehaussait la saveur de la cerise. En gros j'ai adoré ce concentré de goût de cerise aigrelette avec la glace à la vanille et la pâte qui croustille et je comprends beaucoup mieux pourquoi tout le monde en raffole ici. Je me suis inspirée de plusieurs recettes toutes assez similaires mais j'ai mis moins de sucre sachant que j'allais manger la tourte avec de la glace. Si vous voulez être pas drôles du tout et la manger sans glace je vous conseille d'augmenter la quantité de sucre à une tasse. Ici on la sert chaude qui dégouline mais si vous tenez absolument à ce qu'elle soit présentable la version froide peut s'avérer une solution, par contre après on risque de penser que vous ne connaissez rien à la vie.

 

Copy of cherry pie 024

 

Ingrédients pour un moule de 24 cm:

 

- 2 pâtes brisées légèrement sucrées

- 1 kg de griottes

- 3/4 de tasse de sucre

- 5 c. à soupe d'amidon de maïs

- 1 c. à café d'extrait de vanille

- 1/2 c. à café d'arôme amande amère

- un peu de lait

- sucre pour saupoudrer

- quelques noix de beurre

- quelques gouttes de colorant rouge (facultatif)

 

Picnik collage 2

 

Déroulement:

 

    Mettre les cerises dans une casserole avec le sucre. Ajouter la farine et mélanger. Porter à ébullition et faire cuire quelques minutes en remuant souvent (mais en évitant de casser les griottes) jusqu'à ce que la sauce soit épaisse. Ajouter l'arôme et l'extrait de vanille, le colorant éventuel (si vous avez des cerises pas très jolies) et laisser refroidir.

 

    Étaler les 2 pâtes brisées. Beurrer un moule à tarte assez haut et le foncer avec une des 2 abaisses. Humidifier les côtés de la pâte avec un pinceau trempé dans de l'eau. Verser les cerises refroidies sur le fond de tarte. Parsemer de petites noisettes de beurre. Recouvrir avec la deuxième abaisse de pâte et souder les bords avec les doigts. Avec le dos d'un couteau, faire des empreintes tout le long de la pâte pour finir de la souder et pour faire joli. Avec le même couteau pratiquer de petites incisions sur le dessus de la pâte pour permettre à l'air de s'échapper et éviter au jus de couler dans le four.

 

    Mettre la tourte assez bas dans le four préchauffé à 185° pour permettre à la pâte de cuire en dessous et cuire 30 minutes. Sortir du four et badigeonner de lait. Saupoudrer de sucre et remettre cuire environ 20 minutes, jusqu'à ce que la tourte soit dorée. Laisser reposer 30 minutes et servir encore chaud avec une boule de glace à la vanille.

 

Copy of cherry pie 052

Repost 0
Publié par Stef de Fla - dans tartes et gâteaux
commenter cet article
4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 20:19

 

Copy of taco 012

 

    Je suis super contente d'avoir réussi une vraie recette végétalienne qui tue. Non pas que je compte arrêter les produits d'origine animale - non je pense trop à mon petit plaisir personnel pour ça - mais je pense qu'à l'époque où on vit il n'est pas inutile de réduire notre consommation de viande. Et puis je vis dans un pays où les végétaliens sont nombreux donc pas besoin d'aller en épicerie bio pour trouver des produits pas chers, donc on peut se laisser tenter par des expériences. Je sentais que j'allais faire une recette jolie mais je ne pensais pas qu'elle serait aussi bonne.

 

    J'aurais pu être super fière de mon houmous violet, non seulement beau mais aussi super bon, mais j'ai aucun mérite vu que c'est l'igname (trouvé à l'épicerie asiatique) qui fait tout. Non, ma plus grande fierté réside dans mes tortillas. A première vue on dirait des tortillas au maïs Old El Paso pleines de colorant et de produits chimiques mais pas du tout. Il faut savoir que le vraies tortillas de maïs ne sont pas jaunes mais blanches. L'idée de les colorer m'est venue en me promenant chez De Leon, la plus grande épicerie mexicaine de Spokane. Là-bas ils fabriquent les tortillas qui fournissent tous les restos mexicains de la ville. J'ai été très déçue de voir que leurs tortillas contenaient plein de conservateurs et de produits douteux comme celles de grandes surfaces. Ils vendent même des tortillas vertes aux piments sans piments dedans. Un comble quand on sait qu'ils vendent une quinzaine de piments différents. Mais ça m'a donné l'idée d'en faire des vraies avec des vraies piments. Elles ont pas aussi vertes que celles de De Leon, elles sont vert anis crues et jaunâtres une fois cuites mais au moins elles sont bonnes et 100% naturelles. Là où j'ai été sciée c'est que j'ai rarement aussi bien réussi des tortillas. Elles s'étalent bien et ne se brisent pas. Elles sont épicées juste ce qu'il faut donc difficile de rajouter du piment pour plus de vert. Par contre je pense qu'on doit pouvoir rajouter des herbes pour les verdir un peu. Je vous donne ma technique de fabrication perso sans presse à tortilla pour avoir des tortillas bien rondes, elle vaut ce qu'elle vaut.

   Picnik collage

   

    J'ai conscience qu'en France vous allez vite être coincés pour trouver les ingrédients donc je vais vous proposer des solutions de remplacement. Tout d'abord si vous n'avez pas de masa harina je vous conseille de faire des tortillas au blé. Remplacez les jalapeños par des piments doux qu'on trouve sur les marchés ou à défaut des poivrons verts. Vous pouvez faire un houmous de patate douce et si vous voulez du violet optez pour des pommes de terre vitelotte à la place des haricots noirs que vous ne pourrez pas trouver. Remplacez le piment pasilla par un autre piment doux ou du piment de Cayenne mais en réduisant sérieusement les quantités et en complétant avec du paprika. C'est une recette assez longue à réaliser mais pas si compliquée que ça et elle nourrit pas mal de monde pour pas cher. En plus elle est on ne peut plus saine et même mon intestin fragile a réussi à y survivre.

 

    Avec cette recette je participe au concours 1001 couleurs du très beau blog de Chesapeake.

 

Copy of taco 004

Ingrédients pour 14 tacos:

 

Tortillas:

 

- 3 tasses de masa harina

- 4 piments Jalapeño ou 2 gros piments verts doux

- eau et sel

- bicarbonate de soude

 

Garniture:

 

- 600 g de tofu ferme

- 1 petite boîte de haricots noirs

- 3 ignames violettes moyennes

- 3 - 4 tomates

- 3 avocats

- 2 citrons verts

- 1 petite mangue

- 1 petit oignon

- quelques feuilles de salade verte

- 3 gousses d'ail

- 1 petit piment rouge

- 5 c. à soupe d'huile d'olive

- 3 c. à soupe de tahin

- 2 c. à soupe de crème de soja

- 2 c. à soupe de maïzena

- 3 c. à café de piment pasilla

- 3 c. à café de paprika

- 2 c. à café de cumin moulu

- 1,5 c. à café d'origan séché

- 2/3 de c. à café de sel de céleri

- coriandre fraîche

 

Copy of taco 016

 

Déroulement:

 

    Mélanger la masa avec du sel dans un saladier. A l'aide de gants, épépiner et ciseler les piments. Les mettre dans une casserole avec 2 pincées de bicarbonate de soude. Couvrir d'eau et faire cuire entre 5 et 10 minutes jusqu'à ce qu'ils soient tendres. Mixer finement en purée. Verser dans un verre à mesure et rajouter de l'eau jusqu'à obtenir 2 tasses de liquide. Verser le liquide sur la masa et mélanger avec les doigts jusqu'à obtenir un pâte souple. Si elle est trop cassante rajouter de l'eau et si elle est trop collante rajouter de la farine. Laisser reposer 30 minutes.

 

    Cuire les ignames avec leur peau dans un sac plastique au micro-ondes entre 5 et 10 minutes jusqu'à ce qu'elles soient tendres. Laisser refroidir et enlever la peau au couteau.

 

    Couper le tofu en rectangles de 2 cm. Poser sur 2 feuilles de papier absorbant sur une surface plane. Recouvrir de 2 autres feuilles et poser une planche à découper dessus. Laisser dégorger 30 minutes en changeant le papier absorbant une fois.

 

    Dans le bol du robot muni du hachoir, mettre les ignames coupées en morceaux, le tahin, le jus d'un citron vert, la crème, 2 gousses d'ail hachées, 3 cuillerées d'huile d'olive, 1 cuillerée de cumin, du sel et du poivre et mixer finement. Ajouter de l'eau de manière à obtenir une texture crémeuse.

 

    Couper le tofu pressé en cubes et le mettre dans un saladier. Dans un ramequin mélanger le piment pasilla, le parika, le sel de céleri, le cumin, l'origan et la gousse d'ail restante écrasée. Verser sur le tofu et faire sauter le saladier de manière à bien enrober le tofu. Eviter de trop mélanger à la cuiller pour ne pas l'écraser. Réserver.

 

    Couper les tomates en cubes. Couper la mangue en petits bâtonnets ou en cubes. Ciseler les feuilles de salade et la coriandre. Égoutter les haricots noirs. Couper les avocats en cubes et les arroser d'un peu de jus de citron. Émincer finement l'oignon. Couper la moitié du piment rouge en tous petits morceaux avec des gants. Réserver tous ces ingrédients dans des récipients séparés.

 

    Huiler légèrement et essuyer avec du papier absorbant une poêle en fonte ou une poêle anti-adhésive. Prélever une boule de pâte à tortillas de la taille d'une belle boule de golf. La poser sur une feuille de papier sulfurisé. L'aplatir avec la paume de la main et la recouvrir de film alimentaire. Étaler au rouleau à pâtisserie le plus finement possible. Se servir d'un couvercle de boite en plastique (c'est ce que j'ai trouvé de plus efficace) ou d'une assiette comme emporte-pièce et le ou la poser sur le film. Soulever le film autour de l'emporte-pièce et racler l'excédent de pâte avec les doigts. Retourner le couvercle avec la tortilla sur la main à l'aide du papier sulfurisé et décoller délicatement ce dernier. Faire chauffer la poêle à feu moyen. Retourner la tortilla sur sa main et enlever délicatement le film plastique. Jeter la tortilla dans la poêle chaude et faire cuire une minute. Retourner à l'aide d'une pelle et faire cuire une minute de l'autre côté. Retourner à nouveau 30 secondes. La tortilla va faire des bulles: elle est prête. Si vous cuisez à feu plus fort elle va faire des bulles dès le début mais vous risquez de cramer votre poêle anti-adhésive. Verser la tortilla sur une assiette et procéder de la même façon avec le reste de la pâte jusqu'à épuisement. En théorie quand on est entraîné on doit pouvoir étaler une nouvelle tortilla quand la précédente est en train de cuire mais souvent on a besoin de couper le feu. Couvrir les tortillas d'un linge pour éviter qu'elles se dessèchent.

 

    Saupoudrer le tofu de maïzena et bien l'enrober. Faire chauffer le reste d'huile dans une poêle et y jeter les dès de tofu. Faire dorer sur toutes les faces.

 

    Pour le montage, étaler une bonne cuillerée de houmous d'igname sur chaque tortilla. Disposer un peu de tous les autres ingrédients en les alternant et servir de suite avec des tranches de citron vert.

 

    On peut même se lâcher davantage en ajoutant du fromage végétal râpé. Oui je sais ça peut faire peur mais honnêtement il a autant de goût que les fromages que l'on trouve par ici.

 

Copy of taco 029

   

Repost 0
31 juillet 2011 7 31 /07 /juillet /2011 19:33

 

Copy of pizza tandoori 011

 

    Peut-être avez vous remarqué qu'il n'y a aucune recette de pain sur mon blog. C'est simple je suis nulle en boulange. Mais je m'améliore. Il y a encore trois mois j'avais un mini-four donc j'avais une excuse. Maintenant j'ai un four d'adulte avec une lèche frite, plusieurs grilles (incroyable!) et même une pierre à pizza. Donc j'expérimente tout doucement. Je suis tombée amoureuse du pain sans pétrissage vu sur pas mal de blogs et je me suis dit que je pouvais le tester en version pizza. Ma pâte est un peu pâlotte mais je vous assure qu'elle croustille et qu'elle est moelleuse à l'intérieur. Il existe sûrement mieux mais moi je trouve que ça marche. C'est utile quand on a la flemme de pétrir ou qu'on a le kitchen aid qui lâche (ça arrive croyez-moi). Et si la pâte ne vous tente pas rien ne vous empêche de faire la garniture. Il faut que vous sachiez que la mangue sur la pizza ça le fait. Pourquoi ce serait toujours tout pour l'ananas d'abord?

 

Copy of pizza tandoori 001

 

Ingrédients pour 2 pizzas:

 

Pâte:


- 2 tasses de farine

- 20 cl d'eau tiède

- 2 c. à soupe d'huile

- 1/2 c. à café de levure sèche instantanée

- 1/2 c. à café de sel

 

Garniture:

 

- 250 g de poulet

- 125 g de mangues en cubes

- 200 g de mozarella

- 5 c. à soupe de sauce tomate épaisse

- 2 c. à soupe rase de chutney de mangue

- 2 c. à soupe de jus de citron

- 1 c. à soupe de pâte de tandoori

- 1 c. à soupe de parika

- 1 c. à café de pâte d'ail et gingembre

- 1/4 de c. à café de chaque épice: cumin, curcuma, coriandre, cannelle

- 1 pincée de piment de Cayenne

- coriandre fraîche

 

Picnik-collage.jpg

 

Déroulement:

 

    Pour la pâte, mettre la farine avec le sel et la levure dans un saladier. Mélanger. Faire un puits au milieu et verser l'huile et l'eau tiède. Mélanger à la cuiller en bois de manière à bien amalgamer le tout. Éviter d'y mettre les doigts car la pâte est assez humide et collante. Recouvrir d'un film plastique et laisser lever 8 à 12 heures.

 

    Huiler et fariner 2 feuilles de papier sulfurisé de la taille de la pierre à pizza. Verser dessus la pâte partagée en deux. Avec les mains enduites d'huile étirer la pâte avec les doigts et la paume de la main de manière à ce qu'elle soit la plus fine possible, en laissant un rebord plus épais. Recouvrir de film plastique et laisser lever une heure.

 

    Pendant la levée de la pâte couper le poulet en cubes. Mélanger la pâte de tandoori, le jus de citron, les épices et la pâte d'ail et gingembre dans une assiette creuse ou un petit saladier. Verser le poulet dessus et bien l'enrober du mélange sur toutes les faces. Réserver au frais.

 

    Préchauffer le four à la température maximale avec la pierre à pizza. Quand la pâte a bien levé, la recouvrir de sauce tomate. Étaler le chutney par dessus. Saupoudrer de mozarella et disposer élégamment les morceaux de poulet et de mangue sur la pizza. Quand le four est chaud, la faire glisser avec l'aide du papier sulfurisé sur la pierre à pizza et enfourner pour 20 à 35 mn selon le four. Saupoudrer de coriandre ciselée et servir.

 

Copy-of-pizza-tandoori-018.jpg

Repost 0
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 21:50

 

Copy of pate speculoos fraise 041

 

    Ma vie de gastronome exilée dans le Nord-Ouest américain a été marquée ces dernières semaines par deux événements de taille. Tout d'abord j'ai découvert qu'on pouvait éviter les fruits californiens insipides, bourrés de pesticide et en plus un peu radioactifs sur les bords, et les remplacer par des fruits locaux peu chers et délicieux. Les fruits ont commencé par venir de Wenatchee, à l'ouest, et maintenant on en trouve à ramasser soi-même à moins de trente kilomètres de Spokane. Il faudra encore attendre dix jours pour les abricots mais là c'est l'invasion de fruits rouges. Et pas des fruits tout plein de flotte et dégueux, non des fruits gorgés de soleil et de sucre. Parce que depuis le début du mois de juillet on a dû avoir un jour de pluie. Il fait beau et chaud après un des printemps les plus humides de l'histoire. Le rêve pour les fruits quoi.

 

    L'autre événement est que j'ai découvert de la pâte de speculoos à Winco, mon supermarché préféré. Elle vient juste d'être commercialisée par Lotus aux USA. Autant vous dire tout de suite que j'en ai pris cinq pots. J'ai peur que ce soir un flop total ici. Vous allez me dire que j'ai qu'à la faire moi-même mais le speculoos est une denrée rare. Du coup j'en ai pris plusieurs paquets à Winco parce que c'était la première fois que j'en voyais. Faut dire aussi qu'ils sont pas faciles à repérer ici vu qu'ils se cachent sous le nom de "biscoff".

 

    Bref tout ça pour expliquer pourquoi je ne pâtisse guère. Quand il fait 30° dans la cuisine et qu'on a passé deux jours à faire de la confiture on a pas envie d'allumer le four pour faire une tarte, ni même de rester rester là pour faire un dessert sans cuisson. On se contente de fraises trempées dans de la pâte de speculoos liquéfiée au micro-ondes. Du coup m'est venue l'idée du mélange. C'est surprenant au début mais j'aime bien parce qu'on sent vraiment les deux.

 

pate speculoos fraise 044

 

Ingrédients pour environ 300 ml:

 

- 400 g de fraises

- 100 g de sucre

- 12 speculoos

 

Déroulement:

 

    Verser le sucre sur les fraises équeutées et coupés en morceau et laisser reposer 30 minutes. Mettre cuire sur feux doux 10 minutes et ajouter les speculoos coupés en deux trente secondes. Passer au mixeur et mettre en pot. Garder au frigo et consommer rapidement.

 

Copy of pate speculoos fraise 047

Repost 0

Présentation

  • : On déconne pas avec la bouffe
  • On déconne pas avec la bouffe
  • : Ma frustration est grande au pays de la malbouffe mais il en faut plus pour m'empêcher de faire des pâtisseries gourmandes et des recettes exotiques élaborées avec les ingrédients locaux.
  • Contact

Profil

  • Stef de Fla
  • Gourmande d'origine creusoise et nordiste d'adoption pendant 10 ans, je vis désormais à SPOKANE, état de Washington, dans le nord-ouest américain.
  • Gourmande d'origine creusoise et nordiste d'adoption pendant 10 ans, je vis désormais à SPOKANE, état de Washington, dans le nord-ouest américain.

Suivez-moi

badge.php

Recherche