Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 07:23

  huevos rancheros 011

 

    J'adore les petits déjeuners salés, pour moi c'est le luxe ultime. En fait ce que j'aime surtout c'est de pouvoir changer des céréales et des tartines. Le top aussi c'est de pouvoir se faire des petits déj salés quand c'est pas le moment du petit déj. Et puis ça aide les colopathes comme moi parce que les haricots noirs et la sauce pimentée à jeun c'est un peu hard.

 

    Je n'ai jamais mangé de huevos rancheros dans un restaurant mexicain. J'en ai toujours rêvé mais je suis souvent tombée sur des restos qui le servaient pas le soir, un peu comme les pubs anglais qui ne servent pas de all day breakfast et dont on se demande l'intérêt. Dommage. Donc je n'ai pas pour prétention de vous servir les "vrais". D'ailleurs si vous cherchez les vrais "oeufs à la cowboy" sur le net vous n'êtes pas sortis de l'auberge puisqu'aucune recette n'est pareille. J'ai fait ce qui me plaisait à moi et ma foi c'était plutôt agréable à regarder je trouve et super bon.

 

    J'ai pris de risques en expérimentant cette sauce jalapeño maison. J'ai voulu reproduire une sauce verte aux piments jalapeño que j'avais mangée dans un fast food mexicain à l'aéroport de Denver. C'était le petit déj spécial du chef. Il faut dire aussi que depuis que j'ai découvert le Tabasco vert j'ai du mal à m'en passer avec les oeufs au plat. Et comme ici on trouve les piments qui le composent partout je me suis dit qu'il était temps que j'essaie. Quand j'en ai parlé autour de moi on m'a dit que ce que j'avais dû manger était une sauce à base de tomatillos (tomates vertes mexicaines) et pas une sauce aux piments parce que ce serait trop fort. En cherchant sur le net j'ai pas trouvé l'ombre d'une sauce jalapeño dans les huevos rancheros. Oui mais quand on a une obsession culinaire en tête vous savez vous, blogueurs et blogueuses, comment ça fait. Non seulement c'était pas fort, mais en plus c'est super bon. J'ai mis que très peu d'huile d'olive mais on la sent beaucoup et elle apporte un côté crémeux que j'ai adoré. A défaut de piments jalapeño vous pouvez essayer de bidouiller un truc avec des piments doux marocains. Je me suis contentée d'une sauce tomate sans piquant parce que je me suis dit que mon intestin allait déjà assez souffrir. Libre à vous d'y rajouter du piment fort. Si vous êtes détraqué de l'intestin le Smecta avant le repas sera le bienvenu.

 

    Le truc qui va être difficile à trouver en France ce sont les refried beans, ces haricots noirs en purée grossière que j'adore. Le nom fait peur la 1ère fois mais les haricots sont juste réchauffés dans un peu de matière grasse après avoir été écrasés, pas de trace de friture. Ceux qu'on trouve en boîte ici sont super bons mais vous pouvez faire votre propre purée en écrasant des haricots rouges et en rajoutant ce que vous voulez selon vos goûts. Pas de cheddar? La cantal fera très bien l'affaire.

 

Picnik collage

 

Ingrédients pour 2 personnes:

 

- 4 tortillas de maïs

- 1 boîte de refried beans

- 1 boîte de tomates concassées

- 9 piments jalapeño

- 2 oeufs

- 1 avocat

- 2 gousses d'ail

- 1 c. à soupe de ketchup

- 3 c. à soupe de vinaigre balsamique

- 3 c. à soupe de sucre

- huile d'olive

- coriandre fraîche

- sel, poivre

- jus de citron vert (facultatif)

- cheddar râpé (facultatif)

 

Copy of huevos rancheros 014

 

Déroulement:

 

    Mettre les tomates dans une casserole avec une gousse d'ail écrasée, une cuillerée à soupe de vinaigre balsamique, du sel et du poivre. Faire réduire à feu très doux pendant environ 15 minutes. Réservez au chaud.

 

    Pendant ce temps, se munir de gants et enlever les parties blanches et les pépins des piments, les couper en morceaux et les mettre au micro-ondes 2 minutes. Saler et passer au mixeur. Remettre au micro-ondes et cuire 7 minutes. Passer à nouveau au mixeur avec la gousse d'ail restante écrasée, 2 cuillerée à soupe d'huile d'olive, 4 cuillerée à soupe d'eau, 4 branches de coriandre, le reste de vinaigre balsamique et le reste de sucre. Mixer longuement et rectifier l'assaisonnement.

 

    Éplucher l'avocat, le couper en tranches et l'arroser de jus de citron. Ciseler un peu de coriandre pour la décoration. Réserver.

 

    Dans des assiettes disposer 2 tortillas en les faisant se chevaucher légèrement. Étaler dessus les refried beans en laissant un bon centimètre sur le bord. Mettre au micro-ondes 2 ou 3 minutes. Pendant ce temps lancer la cuisson des oeufs au plat dans une poêle anti-adhésive. Disposer les oeufs sur les tortillas. Mettre une bonne bande de sauce tomate au milieu et la recouvrir de sauce au piment. Saupoudrer de coriandre. Disposer les lamelles d'avocat sur le côté de l'assiette, perpendiculairement à la sauce et servir sans attendre avec du cheddar râpé à part.

 

huevos rancheros 018

Repost 0
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 13:44

tarte-key-lime-et-fruits-rouges-023.jpg 

    Je suis un peu torturée pour mon blog. D'un côté j'ai envie de vous faire découvrir des trucs, et d'un autre côté je me dis que c'est naze de vous mettre sous le nez des produits que vous verrez jamais dans votre épicerie. Donc je vais essayer dans la mesure du possible de vous donner des solutions de remplacement.

 

    La key lime pie est un grand classique ici mais je n'en ai pas mangé d'autre que la mienne. En théorie les petits citrons verts qui font toute la différence ne sont pas super faciles à trouver car ils sont assez fragiles. J'ose pas imaginer les produits chimiques qu'ils ont mis dessus mais les miens se gardent très bien dans le bac à légumes de mon frigo. Ce citron vert tient son nom de la région des Florida Keys, archipel au sud-est des États-Unis, même si au départ il vient d'Asie du sud est et qu'il est aujourd'hui plus cultivé en Californie et en Amérique centrale qu'en Floride. C'est un citron très acide mais moi j'aime bien le goût. Je préfère le combava mais comme je peux pas en trouver ici je me venge comme je peux. Évidemment vous pouvez le remplacer dans la recette par du citron vert ou jaune. C'est beaucoup moins pénible pour récupérer le jus (j'ai mis une bonne quinzaine de minutes pour en presser 13).Ce que j'aime bien dans cette recette c'est la simplicité de la crème et surtout la texture apportée par le lait concentré. C'est crémeux sans beurre ni crème, c'est magique.  La plupart d'entre vous doivent connaître mais moi j'avoue avoir découvert ça avec bonheur. Le seul problème c'est que c'est un peu sucré, d'où l'ajout des fruits rouges. C'est aussi pour faire un peu plus de volume et histoire de faire un peu différent de la vraie recette qu'on trouve partout.

 

Picnik-collage-2.jpg

    Pour la croûte j'ai utilisé les traditionnels Graham Crackers, biscuits à base de farine de son inventée en 1829 par le révérend Sylvester Graham qui croyait qu'un régime végétarien pauvre en graisses et riches en fibres permettait de lutter contre le désir sexuel. Je trouve ces biscuits très économiques. Ils sont très aérés et il en faut peu pour faire la croûte. Je me suis contentée de 130g pour un moule de 23cm alors qu'avec des speculoos j'en utilise genre 250 ou 300g. Je mets la moitié de quantité de beurre, donc à vous de voir la quantité en fonction du moule et des biscuits.

 

    Je vous conseille d'éviter la meringue toute simple pour ne pas détremper la croûte. Moi j'ai tenté ma 1ère meringue italienne un peu au pif et c'est pas encore au point, elle a rendu pas mal d'eau même si c'est mieux qu'une meringue classique. On peut aussi faire la tarte sans meringue et la servir avec un peu de chantilly. Pour les fruits j'ai utilisé un mélange surgelé. Y'a des fraises à la place des groseilles et c'est pas pour me déplaire. A vous de mettre les fruits que vous voulez.

 

tarte key lime et fruits rouges 008

 

Ingrédients pour un moule de 23 cm:

 

- 9 Graham crackers (environ 130g)

- 60 g de beurre

- 4 c. à soupe de cassonade

- 1 boîte de lait concentré sucré

- 14 key limes ou 3 ou 4 citrons verts (125ml environ)

- 4 oeufs

- 200 g de sucre en poudre

- 4 c. à café de zeste

 

tarte key lime et fruits rouges 002

 

Déroulement:

 

    Faire fondre le beurre. Mettre les biscuits dans le robot muni du hachoir et mixer. Ajouter le beurre fondu et 2 cuillerées de cassonade et mixer à nouveau pour bien mélanger. Beurrer le moule et y jeter les miettes de biscuits. A l'aide d'un verre à Nutella, faire remonter la croûte sur les côtés et tasser le fond. Mettre au frigo  30 minutes puis faire cuire 15 minutes à 185°C. Laisser refroidir le temps de préparer la crème.

 

    Faire dégeler les fruits rouges avec 2 cuillerées à soupe de cassonade puis égoutter.

 

    Râper le zeste des citrons de manière à obtenir 4 cuillerées à café de zeste puis les presser. Séparer les blancs des jaunes. Mélanger les jaunes avec les zestes et le lait concentré au fouet à main (le mixeur va faire perdre sa belle couleur jaune à la crème). Verser la moitié de la crème sur le fond de tarte. Verser les fruits en les enfonçant un peu, puis verser le reste de crème dessus. Enfourner à 190°C pendant 15 minutes. Laisser tiédir.

 

    Préparer une meringue italienne selon votre recette habituelle (avec thermomètre à pâtisserie et balance précise) ou faites un truc qui y ressemble comme moi en mettant le sucre dans une casserole avec juste de l'eau pour couvrir. Porter tout doucement à ébullition et verser sur les blancs d'oeufs déjà montés en neige. Battre à grande vitesse jusqu'à refroidissement. Etaler sur la tarte. Faires des pics avec une cuillère et faire dorer sous le grill du four. Laisser refroidir puis mettre au frigo quelques heures avant de déguster.

 

tarte key lime et fruits rouges 027

Repost 0
Publié par Stef de Fla - dans tartes et gâteaux
commenter cet article
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 01:50

Copy-of-tofu-015.jpg

 

    Le tofu et moi au départ on est pas copain. Mais à force d'en voir sur des blogs j'ai eu envie d'essayer nouveau. J'avais cru comprendre qu'il suffisait de le faire mariner pour qu'il adopte le goût de la marinade. J'en ai d'abord fait mariner dans de la sauce soja avant de le jeter dans une soupe mais c'était sans savoir que le goût se dissipait dans le bouillon. Crotte. Je sais pas comment l'idée de le paner m'est venue mais j'en suis très contente. Oh je n'ai rien inventé du tout mais pour ceux qui comme moi sont réticents c'est un très bon moyen d'apprécier le tofu. Certes c'est un peu naze de mettre une sauce de poisson dans un truc qui sert à remplacer la viande mais c'est un début. Quant au pak choï j'adore le faire cuire dans de la sauce aux huîtres et du sucre. A défaut de cette sauce qu'il faut aller acheter en épicerie asiatique (comme le pak choï et la pâte mae ploy d'ailleurs, zut), vous pouvez utiliser de la sauce soja. A défaut de Mae Ploy vous pouvez utiliser de la pâte de curry rouge mais en plus petite dose. Perso je vois pas la différence, les ingrédients sont les mêmes à part qu'ils ne sont pas dans le même ordre. J'ai juste l'impression que c'est un peu moins pimenté.

 

tofu-001.jpg

 

Ingrédients pour 3 personnes:

 

- 1 paquet de tofu traditionnel

- 6 pak choï

- 2 c. à soupe de pâte Mae Ploy

- 5 c. à soupe de sauce aux huîtres

- 2 c. à soupe de sauce poisson

- 3 c. à soupe de jus de citron

- 1 grosse c. à soupe de sucre

- 1 oeuf

- graines de sésame doré (de préférence)

- chapelure

- huile d'olive

 

Déroulement:

 

    Couper le tofu en 2 dans la longueur puis découper 6 rectangles de la taille de tranches de poisson pané. Dans un petit bol, mélanger la pâte Mae ploy, le jus de citron, 3 cuillerées de sauce d'huître et la sauce poisson. Avec les doigts, recouvrir le tofu de cette sauce sur toutes les faces. Laisser mariner 1 heure.

 

    Enlever grossièrement la marinade du tofu avec les doigts ou plein de papier absorbant. Battre l'oeuf en omelette dans une assiette creuse. Mettre de la chapelure et des graines de sésame dans une autre assiette. Passer d'abord le tofu dans l'oeuf battu puis dans la chapelure. Bien l'enrober puis réserver.

 

    Couper les pak choï en 4 dans la longueur et bien les laver. Égoutter et sécher avec du papier absorbant. Faire bouillir le reste de sauce aux huîtres dans une poêle avec le sucre et y jeter les pak choï. Faire cuire en remuant régulièrement jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de liquide. Le pak choï va d'abord caraméliser, puis rendre pas mal d'eau au contact du sel de la sauce et puis la sauce va devenir à nouveau sirupeuse.

 

    Parallèlement faire chauffer de l'huile d'olive dans une poêle et y faire colorer le tofu des 2 côtés quelques minutes. Servir avec le pak choï caramélisé et du riz nature ou accompagné de sauce soja.

 

Copy of tofu 013

 

Edit du 11 mai:

 

    Euh ... j'ai honte. Dans cet article je vous parle de la pâte Mae Ploy, euh ben en fait c'est juste une marque. Je viens de m'en rendre compte en découvrant du lait de coco de cette marque planqué dans ma nouvelle cuisine d'Ali Baba. Le truc que j'ai utilisé qui ressemblait étrangement à de la pâte de curry et bien c'était de la pâte de curry panang, c'est écrit en tout petit sur le pot. Ce curry est  fait à partir de piments rouges séchés alors que le curry rouge est fait à partir de piments frais. J'ai cru comprendre qu'on faisait frire cette pâte et qu'on rajoutait juste un tout petit peu de lait de coco pour empêcher qu'elle ne brûle, alors qu'avec le curry rouge on fait bouillir la pâte dans le lait de coco. Voilà j'ai l'air toujours aussi bête mais un peu moins ignorante.

Repost 0
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 07:09

molasses-cookies-014.jpg 

    N'allez pas croire que je ne m'alimente plus. Figurez-vous qu'il y a longtemps que je cherche à publier une recette mais voyez-vous des fois avec les prototypes y'a des ratages. J'ai d'abord tenté des nouilles asiatiques avec des piments jalapeño mais c'était pas  une réussite. J'ai tenté des muffins qui n'ont pas gonflé. Oui je sais ça paraît irréel mais c'est possible. Je les ai refait et ils ont fini par gonfler mais le goût était un peu décevant. L'avantage maintenant c'est que je suis pas obligée de m'enfiler mes prototypes sucrés toute seule, je peux les refiler à mon goinfre de mari qui lui n'a pas de problème de poids.

 

    Cette recette de cookies c'est sûr je vais la refaire, et pas seulement parce qu'il me reste plus de 4 litres de mélasse à écouler. On retrouve le bon goût du gingerbread, ce qui est normal vu les ingrédients. Ces cookies sont croustillants sur le dessus et très moelleux à l'intérieur mais le truc qui tue c'est le gros sucre roux qui croustille encore sous les dents le lendemain, quand les cookies se sont ramollis. Ici ils ont pas mal de choix niveau sucre solide ou liquide mais impossible de trouver de la cassonade. Ils ont soit du sucre roux très fin qui fond, soit du sucre troux très gros genre sucre cristallisé. C'est celui-ci que j'ai choisi pour ces cookies. J'ai pris la recette sur le site food.com. Je suis désolée mais désormais je pâtisse en tasses (25cl).  J'allais tout de même pas emmener un verre à mesure dans mes bagages. Et puis transformer les grammes en ounces et vice versa c'est pas génial et en plus c'est pas forcément facile quand on a une balance pas précise. J'aime assez les tasses en fait. C'est plutôt simple.

 

     J'ai divisé par 2 la quantité de sucre qui me paraissait surréaliste et j'ai ajouté des pépites de beurre de cacahuète (j'adore ce truc, j'ose pas regarder ce qu'ils mettent dedans mais c'est super bon) pour rendre mes cookies encore plus américains. Il y en a qui vont encore me reprocher d'utiliser des ingrédients introuvables mais il faut bien que je me venge de ne pas pouvoir manger de pralinoise ou de pâte de speculoos. Rassurez-vous tout de même on sent assez peu leur goût au final, donc vous pouvez les remplacer par d'autres pépites si ça vous chante. Et pour ceux qui ne connaissent pas la mélasse sachez qu'on en trouve facilement en épicerie bio.

 

molasses-cookies-002.jpg

 

Ingrédients pour 24 cookies:

 

- 2 tasses 1/2 de farine

- 3/4 tasse de beurre crémeux

- 1/2 tasse de sucre roux

- 1/2 tasse de mélasse

- 1 oeuf

- 1 tasse de pépites de beurre de cacahuète

- 1 c. à café de gingembre

- 1 c. à café de cannelle

- 1/2 c. à café de muscade

- 1 c. à café de bicarbonate de soude

 

Déroulement:

 

    Préchauffer le four à 190°C. Battre le beurre en pommade avec le sucre jusqu'à l'obtention d'un mélange crémeux. Ajouter la mélasse et l'oeuf et mélanger rapidement. Tamiser la farine et le bicarbonate et y ajouter les épices. Ajouter à la préparation à la mélasse et bien mélanger. Ajouter les pépites et mélanger à nouveau. Faire des boules de pâtes et les écraser avec une fourchette sur une plaque beurrée ou recouverte de papier sulfurisé. Cuire environ 12 minutes et laisser refroidir.

 

molasses-cookies-016.jpg

Repost 0
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 07:03

    Antoine a suggéré que je publie des photos de ma cuisine et je me suis dit que c'était une bonne idée pour vous faire patienter en attendant que je retrouve l'inspiration culinaire. Faut dire qu'elle est pas banale la cuisine de mon homme. Disons qu'il y a plein de choses planquées dans des coins inaccessibles pour une personne de petite taille dans mon genre:

 

my-kitchen-012.jpg

 

On y trouve des outils de pros qui impressionnent:

 

Picnik collage

 

my kitchen 022

 

my kitchen 013

Des bouquins de cuisine d'un autre siècle:

 

my kitchen 015

 

Des objets dont on ne voit pas tout de suite l'utilité:

 

my kitchen 019

 

my kitchen 007


my kitchen 021

 

Des produits très obscurs:

 

Picnik collage3

 

Picnik collage2

 

Mais aussi des produits connus que j'adore:

 

my kitchen 047

Du 100% cacahuète grillée concentré en goût comme on n'en a pas chez nous. Rien à voir avec la pâte Dakatine que je trouve fadasse et pâteuse et qui en plus contient de l'huile de palme.

 

my kitchen 049

 

Ça rappelle un peu la texture de la crème de marron. La goût de la pomme est assez lointain mais j'adore.

 

Des vrais flocons d'avoine de compétition:

 

my kitchen 029

Des plats à dinde très kitsch:

 

my kitchen 020

 

Une baratte pour la frime (le kitchen aid fait très bien le beurre tout seul):

 

my kitchen 026

Des denrées en quantités utiles en cas de confinement dû à un incident nucléaire:

 

Picnik collage 1

my kitchen 010

 

Et puis un truc que tout le monde n'a pas chez lui, un frigo spécialement dédié à l'expérimentation fromagesque:

 

my kitchen 038

my kitchen 039

 

Et puis aussi des trucs que j'ai achetés pour me faire plaisir: du couscous tricolore (nature, tomate et épinards) et des pépites de beurre de cacahuète achetés à l'équivalent local de Lidl qui possède un rayon de produits en vrac de folie:

 

my kitchen 045

De la masa harina pour faire des vraies tortillas:

 

my kitchen 046

 

De quoi m'occuper un moment mais pour l'instant je trouve que ça manque cruellement de cocotte minute Seb.

Repost 0
Publié par Stef de Fla - dans bla bla
commenter cet article
21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 05:46

    Me voilà enfin arrivée à Spokane après un déménagement mouvementé et un degré de stress jamais atteint. Je ne suis pas peu fière d'avoir réussi à décrocher de la blogosphère. Il le fallait car entre les démarches administratives, la vente de mes meubles et appareils électroménagers à la dernière minute (j'allais pas non plus vivre sans rien), mon boulot et mes amis qui voulaient me voir avant de partir je n'avais pas vraiment le choix. Mais je dois avouer que vous m'avez manqué. Il va me falloir du temps pour trouver mes marques dans ma nouvelle cuisine et surtout dans les magasins mais je compte bien me remettre à cuisiner des prototypes. Ce n'est pas le temps qui va me manquer parce qu'après mon mariage je dois attendre 2 mois mon permis de travail. La difficulté va être de trouver un endroit suffisamment éclairé pour faire des photos potables et de la vaisselle correcte pour présenter mes plats. Et puis il me faudra aussi retrouver de l'inspiration et des produits décents à cuisiner, ce qui n'est pas gagné. Pour l'instant je me repose mais je pense pouvoir vous proposer une recette la semaine prochaine. A bientôt.

Repost 0
Publié par Stef de Fla - dans bla bla
commenter cet article

Présentation

  • : On déconne pas avec la bouffe
  • On déconne pas avec la bouffe
  • : Ma frustration est grande au pays de la malbouffe mais il en faut plus pour m'empêcher de faire des pâtisseries gourmandes et des recettes exotiques élaborées avec les ingrédients locaux.
  • Contact

Profil

  • Stef de Fla
  • Gourmande d'origine creusoise et nordiste d'adoption pendant 10 ans, je vis désormais à SPOKANE, état de Washington, dans le nord-ouest américain.
  • Gourmande d'origine creusoise et nordiste d'adoption pendant 10 ans, je vis désormais à SPOKANE, état de Washington, dans le nord-ouest américain.

Suivez-moi

badge.php

Recherche