Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 19:40


     Il y a quelques semaines mes amis et moi avions décidé d'aller en Angleterre le samedi 14 novembre. Je me faisais une joie de manger des sticky toffee pavlovas et autres gâteaux aux carottes et de vous mettre les photos sur le blog, mais la météo en a décidé autrement. Nous sommes partis de Calais avec 1h30 de retard et une fois arrivés près des côtes anglaises on nous a annoncé que le port de Douvres était fermé à cause d'un vent de force 11. Donc nous somme restés plantés en pleine mer plusieurs heures, en attendant en plus que les ferries partis avant nous puissent libérer le passage quand le port s'est ouvert à nouveau.

    On avait eu la bonne idée d'apporter du champagne et des biscuits apéro mais après de longues heures d'attente il faisait très faim. Donc nous sommes allés à la cafétéria qui était bien évidemment fermée. Il a fallu réclamer la réouverture parce que ces cons ferment avant l'arrivée au port. On a mangé des frites al dente immondes et un poisson par contre pas mauvais (les anglais sont les pros du poisson pané).

    Il a eu au moins un truc de positif dans la journée c'est la découverte de fudges croustillants. Ils sont très sucrés mais ont un goût fabuleux. Je me suis dit qu'ils rendraient très bien émiettés sur un cheesecake.






















    La traversée aura duré en tout 7h45 et inutile de vous dire que lorsque nous sommes enfin arrivés à Dover nous avions dépassé l'horaire d'embarquement de notre ferry de retour. Donc nous sommes sortis, avons fait le tour du rond-point et hop nous étions prêts à prendre un autre ferry. Evidemment il a fallu que nous mangions un sandwich dégueux au Burger King avant d'embarquer pour clôturer cette journée râtée.

    Le lendemain il fallait que je me venge mais comme je n'avais pas le temps de faire un sticky toffee pudding (et surtout personne pour m'aider à le manger) j'ai fait ça:


    On se console comme on peut.

Repost 0
Publié par Stef de Fla - dans bla bla
commenter cet article
13 novembre 2009 5 13 /11 /novembre /2009 16:57


Détrompez-vous, ces tartelettes ne ressemblent pas à grand chose à 1ère vue (d'où la mise en scène pompeuse avec les feuilles et les chataîgnes pour faire croire qu'il y a de la nature dans mon appartement) mais elles valent le détour. On ne devine guère la poire sur les photos mais on en sent bien le goût. Peut-être que certains ont reconnu le principe de la recette Herta des paquets de pâtes à tarte. J'ai juste ajouté des poires et du cacao dans la pâte.


Ingrédients pour 12 petites tartelettes:

Pâte sablée:

- 180 g de farine
- 100 g de beurre
- 50 g de sucre
- 50 g de sucre glace
- 40 g de cacao
- 2 cuil. à soupe d'huile
- 2 cuil. à soupe d'eau

Garniture:

- 2 oeufs
- 500 g de fromage blanc
- 100 g de sucre
- 200 - 225 g de crème de marron
- 4 poires
- 1 gousse de vanille (facultatif)


Déroulement:

Pâte sablée:

Mettre tous les ingrédients dans le robot muni du couteau et mixer jusqu'à la formation d'une boule. Envelopper dans un torchon ou un essuie-tout et laisser reposer au frigo 30 minutes.

Préchauffer le four à 200°. Etaler la pâte assez finement (sinon il n'y aura plus assez de place pour la garniture et foncer les moules à tartelettes beurrés. Percer la pâte avec une fourchette, enfourner 10 minutes et laisser tiédir.


Garniture:

Eplucher et couper les poires en petits morceaux ou tranches fines. Les faire cuire  dans un peu de beurre environ 5 minutes à la poêle avec une pincée de sucre pour leur faire rendre un peu de jus. Laisser tiédir.

Battre les oeufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse et devienne mousseux. Ajouter le fromage blanc et les graines de la gousse de vanille fendue en deux et fouetter à nouveau.
 
Préchauffer le four à 180°. Etaler une cuillèrée à café de crème de marron sur chaque tartelette. Ajouter un peu de poire. Bien aplatir et ajouter environ 2 cuil. à soupe de mélange au fromage blanc. Cuire au four environ 30 minutes.

Conseil:

Il vous restera de la garniture au fromage blanc donc je vous conseille de faire cette recette en version tarte. Il faudra juste augmenter les quantités de poire et de crème de marron.

 

Repost 0
10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 23:05


Les pastasottos (pastasotti? pastasotto?), qu'on appelle aussi risottos de pâtes, je suis fan. Ceux qui ont suivi mes recettes sur
Food Addict ont pu le constater. Pourquoi? Parce que ça permet de manger des pâtes savoureuses, en sauce, et sans ajout de crème ou autres trucs qui font grossir.

Pourquoi du safran? Parce qu'il y a une semaine, en remontant dans le Nord à la fin des vacances, j'ai assouvi un fantasme: je me suis arrêtée chez Véronique Lazérat, la productrice du safran de la Font Saint Blase à Fontanières (Creuse) et propiétaire de la plus grand safranière de France. Certes le prix d'un petit flacon de 0,5 g a bien calmé ma joie (20 euros! oui je sais le safran de qualité c'est le truc le plus cher au kilo mais quand même) mais j'ai été ravie de trouver aussi des produits dérivés à prix raisonnables comme du miel ou de la gelée de figues, tous aromatisés au safran. Donc j'ai voulu tester mon safran de luxe. Pas mal du tout!

Ingrédients pour 2 personnes:

- pâtes
- 2 livres de moules
- 1 sachet de tomates mi-séchées Olivier & Co (sans huile!)
- 1 cuil. à soupe de vin blanc
- 1 échalotte
- pistils de safran (ou safran en poudre)
- une pointe de couteau de pulpe d'ail.

Déroulement:

Faire ouvrir les moules sur feu moyen avec le vin blanc et l'échalotte émincée. Retirer du feu, décortiquer les moules et les réserver ainsi que leur jus.
Faire bouillir de l'eau. En mettre une louche dans une poêle et y mettre cuire les pâtes sur feu moyen avec l'ail et les 2 / 3 du jus de cuisson des moules. Bien mélanger. Rajouter de l'eau régulièrement et remuer constamment jusqu'à ce que les pâtes soient cuites et que la sauce ait atteint la consistance désirée. Le temps de cuisson est environ le double du temps de cuisson habituel. Au bout d'environ un quart d'heure ajouter les tomates coupées en morceaux. Quelques minutes avant de servir rajouter les moules pour les réchauffer et les imprégner de la sauce.

Bon à savoir:

Même si vous avez un peu trop fait cuire vos pâtes elles ne risquent pas d'être collantes car elles baignent dans la sauce.

Repost 0
8 novembre 2009 7 08 /11 /novembre /2009 08:31


J'aime bien la tarte au potiron mais je n'arrive pas à obtenir une pâte sablée croustillante dessous, c'est toujours trop détrempé. J'ai pourtant adoré la garniture de la dernière que j'ai faite, c'est pourquoi j'ai décidé de faire la même chose sans la pâte dessous. Mais comme je voulais que ça croustille je l'ai coiffée d'un crumble. Vous pouvez très bien utiliser des biscuits du commerce que vous émietterez.


Ingrédients pour 3 ou 4 flans:

- 450 g de potiron
- 50 g de sucre roux
- 2 cuil. à soupe de crème fraîche
- 1 oeuf
- muscade fraîchement râpée
- un citron bio
- cannelle en poudre

Ingrédients pour le crumble:

- 50 g de farine
- 20 g de sucre
- 30 g de beurre
- 25 g de pignons


Déroulement:

Crumble:

Mélanger tous les ingrédients du bout des doigts jusqu'à l'obtention d'une consistance sableuse. Verser le tout sur une feuille de papier sulfurisé, bien étaler et cuire environ 15 minutes à 180°. La pâte va s'étaler et ressembler à un gros sablé troué. Laisser refroidir.

Flans:

Cuire le potiron à la vapeur dans la cocotte minute environ 15 minutes. Mettre les morceaux (déjà en bouillie) dans une casserole et les faire déssécher à feu doux environ 10 minutes. Il ne doit plus rester d'eau.
Battre l'oeuf au fouet électrique avec le sucre jusqu'à ce que le mélange s'éclaircisse et devienne mousseux. Ajouter le potiron, la muscade, la cannelle et un peu de zeste de citron râpé et fouetter à nouveau.
Beurrer des ramequins. Découper des petits cercles de papier sulfurisé et les déposer au fond des ramequins, pour faciliter le démoulage. Cuire à 180° pendant environ 30 minutes, tout dépend de votre four. Les flans sont cuits lorsqu'ils commencent à dorer. Les laisser refroidir.

Montage:

Démouler délicatement les flans sur des assiettes. Emietter le sablé / crumble en gros morceaux sur le dessus des flans. Servir froid ou à température ambiante.


Repost 0
6 novembre 2009 5 06 /11 /novembre /2009 20:50


Je ne sais plus comment mais je suis tombée un jour sur ce magnifique site dédié aux fromages AOP et, en voyant toutes ces recettes alléchantes, je me suis dit que la fourme d'Ambert, que j'avais jusque là boudée (j'aime les bleus fort, verts, gras et suintants), méritait qu'on lui dédie une recette. Donc j'ai acheté mon 1er morceau de fourme d'Ambert de ma vie et j'ai en gros copié la recette de suprême de volaille du site en remplaçant le chou par du brocoli (que j'avais sous la main). Les photos sont un peu sombres ou floues mais c'est le genre de plat qui ne nous laisse guère le temps de prendre une photo. Tous les ingrédients se marient à merveille.

J'ai découvert la courge spaghetti par hasard sur un blog il y a quelques semaines et,  à ma grande surprise, j'en ai trouvé dans ma grande surface favorite à Douai. Elle est ovale et jaune et ressemble à ça quand on l'a cuite toute entière à la cocotte minute pendant 40mn, qu'on l'a coupée en deux et qu'on a enlevé sa peau:


Ingrédients pour 2 personnes:

Suprêmes de poulet et sauce:

- 2 filets de poulet
- 1 dl de crème liquide
- environ 100 g de fourme d'Ambert
- 4 tranches de poitrine fumée
- 3 ou 4 fleurettes de brocolis cuits
- sel, poivre

Frites de courge spaghetti:

- 300 g de courge spaghetti cuite
- 1/2 oeuf battu
- pignons de pin
- 1 cuil. à soupe de farine
- chapelure
- muscade râpée
- sel, poivre
- huile d'olive

Déroulement:

la sauce:

Faire fondre le fromage dans la crème, dans une casserole ou au micro-ondes, saler très légèrement, poivrer puis mixer. Réserver.

les frites de courges:

Ajouter aux courges le demi oeuf battu, la farine et les pignons. Assaisonner de sel, poivre et muscade et bien mélanger. Saupoudrer une assiette de chapelure. Prélever un peu de préparation de courge avec une cuillère et la déposer sur la chapelure avant de la travailler avec les doigts pour lui donner la forme d'une grosse frite. Renouveler l'opération jusqu'à épuisement de la courge. L'ensemble risque d'être un peu liquide et collant, c'est normal. Saupoudrer de chapelure et réserver.

les suprêmes:

Inciser les suprêmes de poulet dans leur partie la plus épaisse avec un couteau mais sans les ouvrir complètement. Si ce n'est pas pas découpé de manière très artistique rien de bien grave, on ne verra rien au final. Poivrer et saler légèrement l'intérieur. Farcir les filets avec les brocolis coupés en morceau, les fermer du mieux possible et les rouler sur eux-mêmes dans la longueur. Enrouler un tranche de poitrine fumée au tiers de chaque filet, pour la décoration mais aussi pour le goût. Envelopper les filets de film alimentaire et les faire cuire pendant 8 minutes dans le panier vapeur de la cocotte minute à partir de la rotation de la soupape.

Pendant la cuisson des suprêmes, prélever délicatement les frites de courge avec une spatule et les faire cuire dans de l'huile d'olive en les retournant régulièrement.

Quand tout est cuit enlever le film alimentaire des suprêmes sans se brûler, faire réchauffer la sauce et servir.


Voici la courge en version galette:

Repost 0
Publié par Stef de Fla - dans viandes
commenter cet article
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 13:34


Un bon St Nectaire c'est une perle rare, du moins pour moi. Alors je n'ai pas pu résister à l'envie de vous le montrer. J'ai trouvé ce chef d'oeuvre pendant les vacances au Buron à Clermont-Ferrand, fromagerie bien connue de tous les amateurs de fromage. Le St nectaire je l'aime avec la croûte marron, pas orange ni grise, non, marron. Et craquelée si possible. Quand j'en trouve un comme ça je demande à goûter, sinon j'oublie. Et oui un St Nec ça se goûte, comme en témoignent les trous dans la pâte.

Mais un trou ça se bouche aussi, regardez le rond en bas à gauche:


Cela dit ça ne l'empêche pas de couler et de se craqueler quand il n'en peut plus.


Et après quelques jours au frigo il coule tellement que les trous disparaissent.

Repost 0
Publié par Stef de Fla - dans fromages
commenter cet article

Présentation

  • : On déconne pas avec la bouffe
  • On déconne pas avec la bouffe
  • : Ma frustration est grande au pays de la malbouffe mais il en faut plus pour m'empêcher de faire des pâtisseries gourmandes et des recettes exotiques élaborées avec les ingrédients locaux.
  • Contact

Profil

  • Stef de Fla
  • Gourmande d'origine creusoise et nordiste d'adoption pendant 10 ans, je vis désormais à SPOKANE, état de Washington, dans le nord-ouest américain.
  • Gourmande d'origine creusoise et nordiste d'adoption pendant 10 ans, je vis désormais à SPOKANE, état de Washington, dans le nord-ouest américain.

Suivez-moi

badge.php

Recherche