Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 23:57

    

 

    Comme vous le savez, le printemps est la pleine saison des griottes... Enfin pour moi. Chez moi, l'été, il fait toujours trop chaud pour pâtisser et profiter des fruits de la saison. Et puis l'hiver je suis bien trop occupée à manger des brownies et du fromage. Donc voici venu le temps de faire de la place dans le congélateur et de se régaler.

 

     Les griottes se congèlent très bien. Celles-ci devaient bien avoir 2 ans. Elles avaient un peu perdu de leur couleur (d'où l'ajout du colorant) mais pas de leur goût. Seulement, pour ne pas fâcher mon intestin, il faut y aller mollo sur les billes rouges et éviter la tant convoitée cherry pie. Et puis il faut bien utiliser la poudre d'amande trop grossière qui n'a pas réussi à passer l'épreuve du tant pour tant pour les macarons. (Eh oui, je ne vous averti pas toujours quand je macaronne). Et puis il faut faire honneur à ces moules demi-sphères achetés en France qui s'ennuient comme des gros rats morts. Mais sans trop se compliquer la vie à faire un entremets compliqué.

 

    Il y a pourtant eu un peu de prise de tête, sur les proportions de la crème d'amandes et sur la taille des ronds de pâte. Si je devais refaire la chose, parce que ça se mange bien cette chose, je la referais sans la chantilly. C'est pas tellement le fait que j'ai pas réussi à faire une déco régulière qui me chagrine - je rappelle que je suis une bloggeuse culinaire et que je sais cacher les autres tartelettes très moches et ne montrer que le plus beau côté de la moins pire - c'est le fait que la chantilly se conserve au frigo et que la crème d'amandes ne soit pas à son top gustatif à la sortie de ce dernier. Mais si vous êtes capables d'en manger 6 d'un coup, pourquoi pas. Enfin c'est surtout pour la déco, il faut en mettre plus pour qu'on la sente. Mais vous allez peut-être galérer autant que moi à choisir une douille qui permette de faire un truc suffisamment fin sur ce ridicule bout de pâte. Donc la solution: faire les disques de pâte bien plus grands que les dômes, faire une belle déco de chantilly et manger toutes les tartelettes tout de suite, ou alors faire les disques de pâte à la taille des dômes et zapper la chantilly.

 

 

Ingrédients:

 

Pâte:

 

- 100 g de farine

- 55 g de beurre

- 35 g de sucre

- 1 c à s d'huile

- 1 c. à s d'eau

 

Crème d'amandes:

 

- 150 g d'amandes en poudre légèrement torréfiées

- 125 g beurre mou

- 125 g sucre

- 1 gros oeuf

- rhum

- vanille liquide

- quelques gouttes d'amande amère

- 6 petits caillous + 6 feuilles de papier d'alu

 

Cerises et montage:

 

- 250 g de griottes décongelées avec leur jus

- 50 g de sucre + 1 c. à café

- 13 g de maïzena

- 1 c. à café de jus de citron

- vanille liquide

- gouttes d'extrait d'amande amère

- quelques gouttes de colorant rouge (facultatif)

- 50 g de chocolat blanc

- 50 g de crème liquide à 30 ou 35% de matière grasse

 

 

Déroulement:

 

    Pour la pâte, mettre tous les ingrédients dans le robot multi-fonctions muni du couteau. Arrêter quand la pâte forme une boule et étaler en une pâte pas trop fine. Avec un emporte-pièce, découper des disques au moins 8 mm plus grands que les empreintes demi-sphères et laisser reposer au frigo pendant une heure.

 

    Pendant ce temps, préchauffer le four à 180° et préparer la crème d'amandes. Mélanger rapidement le beurre mou avec le sucre puis ajouter les amandes, mélanger, puis ajouter l'oeuf, la farine et les différents parfums. Prendre chaque caillou et l'envelopper de papier d'alu pour faire une boule à peu près de la taille d'une balle de ping-pong. Le but étant de faire un creu dans la crème d'amandes pour pouvoir laisser de la place pour les griottes. Le caillou donne du poids à l'alu. Beurrer ou non les moules demi-sphères et y verser la pâte. Enfoncer légèrement les boules d'alu dedans. Faire cuire environ 25 minutes jusqu'à ce que le dessus soit bien doré. Cuire en bas du four pour une cuisson plus prononcée sur le dessus des dômes. Laisser refroidir avant d'enlever les boules d'alu puis de mettre le moule au frigo 30 minutes.

 

    Mettre les griottes, les 50 g de sucre, la vanille, le jus de citron, l'amande amère dans une casserole. Cuire environ 2 minutes jusqu'à ce que le tout épaississe. Laisser refroidir.

 

    Faire cuire les disques de pâte à 175° pendant 10-15 minutes en surveillant de près. Laisser refroidir.

 

   Lorsque les griottes et la pâte sont à température ambiante et que la crème d'amande est bien froide, procéder au montage. Faire fondre le chocolat blanc au bain marie.  Remplir les demi-sphères de crème d'amandes avec les griottes. Bien tasser. Le tout doit être au même niveau. Déposer une petite cuillère à café de chocolat blanc sur les griottes, étaler, puis poser un disque de pâte dessus. Appuyer fermement sans casser la pâte. Mettre le moule au congélateur 30 minutes pour faciliter le démoulage.

 

    Quand les 30 minutes sont écoulées, démouler délicatement les tartelettes. Laisser à température ambiante 30 minutes. Monter la crème en chantilly avec la cuillère à café de sucre. Mettre la chantilly dans une poche munie d'une douille pétale et pocher avec le bout large en bas, en tenant la poche presque à l'horizontale. Servir aussitôt.

 

 

 

Almond cherry tarts

 

     Spring is the season of pie cherries. Everyone knows that, right? ... Well at least it is for me. In Spokane, in the summer, it's always too hot to make pastries and enjoy summer fruits. And in winter I'm too busy eating brownies and cheese to fancy fruit. So now is the time to make some room in the freezer and enjoy some treats.

    
Pie cherries do really well in the freezer. These were probably from 2 years old. They had lost some of their color (hence the addition of red coloring), but their taste was intact. But I have to take it easy with these red beauties. I can't treat myself to a scrumptious cherry pie or my intestine punishes me. I felt like using that poor coarse almond meal that didn't pass the macaron test (I do not always notify you when I make macarons). And I had to honor these half-spheres molds bought in France, they were getting bored out of their minds. But I didn't want to make my life too complicated.

   
It didn't go that smoothly though when I had to figure out the proportions of the almond cream and the size of my crust disks. If I had to make this dessert again - this one is a keeper you see - I would do without the whipped cream. I am a food blogger so I am good at hiding the fact that my other pies looked like crap, and so does the hidden side of the one in the photos. It's not just a matter of looks. What bothers me about the cream is that it has to be stored in the fridge and this will harden the almond layer and thus alter its taste.and  just like the other sidesIt is not so much the fact that I failed to make regular. If you can handle eating 6 of these in one meal you're welcome to try it though. You need to add more however if you really want to taste it. I'm warning you though, you might pull your own hair trying to find the right tip for piping the cream on such a ridiculously tiny ring of crust. I recommend making disks much larger than the domes and eating all the pies immediately. Or make the disks the exact same size as the domes and forget about the whipped cream altogether.

 



 

Ingredients:

Crust:

- 100g flour
- 55 g butter
- 35 g sugar
- 1 tbs sunflower oil
- 1 tbs water

Almond cream:

- 150 g lightly roasted almond meal
- 125 g soft butter
- 125 g sugar
- 1 large egg
- rum
- vanilla extract
- a few drops almond essence
- 6 small pebbles + 6 sheets of foil


Cherries and assembly:

- 250 g thawed cherries with juice
- 50 g sugar + 1 tsp
- 13 g cornflour
- 1 tbs lemon juice
- vanilla extract
- a few drops of almond essence
- a few drops of red food coloring (optional)
- 50 g white chocolate
- 50 g whipping cream

 


Directions:

    
For the crust, put all the ingredients in the food processor fitted with the knife. Stop when the dough forms a ball and roll into a fairly thick crust. With a cookie cutter, cut out discs at least 8 mm larger than the half-spheres and refrigerate for an hour.

    
Meanwhile, preheat oven to 180 degrees and prepare the almond cream. Quickly mix the soft butter with the sugar and stir in the almond meal, then add the egg, flour and different flavors. Take each pebble and wrap in aluminum foil to make a ping-pong sized ball. The goal is to make a hole in the almond cream in order to leave room for the cherries. The pebble adds weight to the foil. Butter (or not) the half-spheres molds and pour the mixture. Lightly press the aluminum balls into it. Bake about 25 minutes until the top is golden brown. Bake low in the oven for golden brown domes. Let cool before removing the aluminum balls and then refrigerate for 30 minutes.

    
Add the cherries, 50 g sugar, vanilla, lemon juice, almond essence to a saucepan. Cook about 2 minutes until thickened. Let cool.

    
Cook the dough discs at 175 ° for 10-15 minutes, closely keeping an eye on them. Let cool.

   
When the cherries and the crust are at room temperature and the almond cream is cold, assemble the tarts. Melt the white chocolate in a double boiler. Fill the almond cream half spheres spheres with the cherry preparation. Fill up to the top, making sure everything is level. Place a small tesapoon of white chocolate on the cherries, spread evenly and put a disc on it. Press firmly without breaking the crust. Put the mold in the freezer for 30 minutes to facilitate turning out.

    
When 30 minutes have elapsed, gently turn the tarts upside down. Leave at room temperature 30 minutes. Whip the cream with a teaspoon of sugar. Transfer in a bag fitted with a petal tip and pipe with the larger end down, holding the bag almost horizontaly. Serve immediately.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Stef de Fla
commenter cet article

commentaires

jackie 24/05/2016 20:56

Et bien bravo, je dois dire que ces pies sont originales et très réussies. Je conserve l'idée. Belle journée

Ciorane 23/05/2016 17:25

Wouah, comment arrives-tu à maîtriser le décor de chantilly de cette manière-là ???? Même si tu dis ne pas avoir réussi de la même manière tous les gâteaux, je me doute que les autres devaient avoir bonne allure aussi. Quand on pense que les tartelettes me fatiguent déjà rien qu'à y penser et que je me contente souvent des tartes... Enfin, je suis de ton avis : mieux vaut suivre la gourmandise que le décor et déguster la crème d'amande à la température qui lui convient.

Babeth De Lille 21/05/2016 16:58

Comme je risque de galérer beaucoup plus que toi pour un si joli montage, je garde l'idée générale, mais je risque de faire quelque chose de nettement moins photogénique!

Annick 21/05/2016 07:33

Superbe Stef ton dessert, les saveurs sont là ainsi qu'un très beau dressage...Je le verrais bien avec de la rhubarbe à la place des griottes. Gros kiss.

Sylvianne 20/05/2016 10:08

Bravo, joli, non on ne se décourage pas, cela fait envie et la cuisine c'est ça. La réussite du premier coût arrive parfois au débutant(e) et le pas tout a fait parfait ha ha, arrive aussi aux pâtissières chevronnées, hélas. Mais ton imagination t’honores. Merci pour le partage.

Présentation

  • : On déconne pas avec la bouffe
  • On déconne pas avec la bouffe
  • : Ma frustration est grande au pays de la malbouffe mais il en faut plus pour m'empêcher de faire des pâtisseries gourmandes et des recettes exotiques élaborées avec les ingrédients locaux.
  • Contact

Profil

  • Stef de Fla
  • Gourmande d'origine creusoise et nordiste d'adoption pendant 10 ans, je vis désormais à SPOKANE, état de Washington, dans le nord-ouest américain.
  • Gourmande d'origine creusoise et nordiste d'adoption pendant 10 ans, je vis désormais à SPOKANE, état de Washington, dans le nord-ouest américain.

Suivez-moi

badge.php

Recherche